Le ter­rain de jeu… et l’ar­bitre

Le Parisien (Yvelines) - - FAIT DU JOUR -

Le choix est sym­bo­lique. En dé­ci­dant de s’adres­ser aux Fran­çais à tra­vers une lettre ou­verte, Em­ma­nuel Ma­cron a sou­hai­té mar­quer et re­con­naître la gra­vi­té du mo­ment. Ce­la était dé­jà le cas lorsque Fran­çois Mit­ter­rand et Ni­co­las Sar­ko­zy avaient eux aus­si pris la plume. Mais, pour ces pré­dé­ces­seurs, il s’agis­sait de dé­fendre un pro­gramme de cam­pagne. Notre ac­tuel pré­sident es­saie pour sa part de sau­ver la suite de son man­dat et de se don­ner les moyens de pour­suivre son ac­tion. Dans sa mis­sive, il des­sine le ter­rain sur le­quel il sou­haite voir se dé­rou­ler le grand dé­bat qui doit s’ou­vrir cette se­maine. Un cadre fi­na­le­ment plus large que ce que cer­tains ima­gi­naient puis­qu’il va jus­qu’à évo­quer le thème de l’im­mi­gra­tion. Mais, pour prendre part à cette par­tie, les Fran­çais at­tendent aus­si des pré­ci­sions sur les règles du jeu et sur­tout sur le nom de l’ar­bitre. Des points cru­ciaux que le Pre­mier mi­nistre doit éclai­rer d’ici à ce soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.