La double sur­prise

Le Parisien (Yvelines) - - LOISIRS MUSIQUE - É.B.

FAIRE UN TUBE est une chose, confir­mer ce suc­cès avec un al­bum en est une autre. C’est pour­tant ce qu’ont réus­si les Trois Ca­fés Gour­mands. Ce trio cor­ré­zien a prou­vé que le car­ton de « A nos sou­ve­nirs » — 70 millions de vues sur You­Tube — était un vrai suc­cès po­pu­laire, en ven­dant en trois mois plus de 190 000 exem­plaires de leur pre­mier al­bum « Un air de rien ».

Mon­tés sur scène à l’ado­les­cence pour les troi­sièmes mi­temps et les mar­chés agri­coles du Sud-Ouest, les amis d’en­fance My­lène Ma­drias, Jé­ré­my Pau­ly et Sé­bas­tien Gour­sey­rol ont re­cueilli sur le tard un suc­cès mas­sif qu’ils n’at­ten­daient plus. Si My­lène, 30 ans, est chan­teuse pro­fes­sion­nelle, ses deux com­pères sont mu­si­ciens ama­teurs. Le pre­mier tra­vaille dans un bu­reau d’études à Pom­pa­dour, le se­cond est prof de maths à Li­moges. En­fin, ce se­ra bien­tôt du pas­sé. De­puis qu’ils ont si­gné chez Play Two, le la­bel de Maître Gims et Zaz, l’été dernier, ils sont en­trés dans une autre spi­rale, avec pro­mo­tion à go­go et choix dra­co­niens, comme l’évic­tion de deux des mu­si­ciens qui les ac­com­pa­gnaient de­puis deux ans. « Il fal­lait pas­ser professionnels, ré­sume Sé­bas­tien, gui­ta­riste, com­po­si­teur et au­teur. Notre vie change vrai­ment. Je vais être en dis­po­ni­bi­li­té pour trois ans, Sé­bas­tien va dé­mis­sion­ner. »

Car la tour­née qui va dé­mar­rer le 1er mars — 80 dates an­non­cées — est une pre­mière pour le trio. « Faire quatre concerts d’af­fi­lée, tra­ver­ser la France dans un grand bus, estce que ça nous plai­ra ? s’in­ter­roge Sé­bas­tien. La seule chose qu’on sait, c’est que ce que l’on vit, c’est du bo­nus. »

Trois Ca­fés Gour­mands

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.