La fête de la fra­ter­ni­té

Le Parisien (Yvelines) - - YVELINES MANTES-LA-JOLIE POISSY LES MUREAUX - M.G.

NEWSAM, un jeune d’une di­zaine d’an­nées, se pré­sente de­vant la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion, Au coeur de la fra­ter­ni­té : « Mer­ci ma­dame pour le ca­deau. » Ra­di­ja Sa­ci le re­garde s’en al­ler, émue : cet en­fant a été trou­vé dans la rue à Mantes-la-Jo­lie, ven­dre­di soir avec sa mère et ses deux frères et soeur.

Elle leur a of­fert deux nuits d’hô­tel et les a in­vi­tés à la grande fête que l’as­so­cia­tion or­ga­ni­sait hier à Mantes-la-Ville pour près de 200 per­sonnes dé­mu­nies. Les plus jeunes ont eu droit à des ca­deaux. Les adultes, à un peu de cha­leur hu­maine.

Hier, on croi­sait tous les vi­sages de la pau­vre­té : des mi­grants, des fa­milles dans le be­soin, des SDF… « Ce sont des per­sonnes que nous sui­vons tout au long de l’an­née, ex­plique Ga­mal Boud­jem­line, l’un des cadres de l’as­so­cia­tion. Nous four­nis­sons par exemple 80 co­lis par se­maine aux fa­milles du foyer Ado­ma de Ma­gnan­ville. » Les 105 bé­né­voles se re­laient aus­si, dans l’ombre, pour des ma­raudes auprès des SDF de Mantes-la-Jo­lie. « Ils sont gé­niaux, té­moigne Jean*. Ils ne se contentent pas de nous don­ner à man­ger. Ils passent du temps avec nous. On se sent consi­dé­rés ». Hier, Jean a en­fi­lé ses ha­bits du di­manche et par­ta­gé la fête, un gâ­teau, une conver­sa­tion avec ses voi­sins de table. Mé­la­nie*, SDF, de­puis deux ans, sait l’im­por­tance de ces mo­ments : « Ça nous re­quinque. Quand on va re­trou­ver la rue ce soir, on va en par­ler. » Lan­cée en 2017, l’as­so­cia­tion vit es­sen­tiel­le­ment des dons des par­ti­cu­liers et des su­per­mar­chés. Les col­lec­ti­vi­tés lo­cales et les pou­voirs pu­blics ne leur versent au­cune aide.

*Les pré­noms ont été chan­gés.

Mantes-la-Ville, hier après-mi­di.Des en­fants dé­couvrent les ca­deaux of­ferts par l’as­so­cia­tionAu coeur de la fra­ter­ni­té .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.