L’heure du pre­mier bi­lan

Il y a un an, le Co­teau op­tait pour la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne ■

Le Pays Roannais (Charlieu) - - Faits Divers - Jean-marc Pouxe

Ce­la fe­ra un an que la mu­ni­ci­pa­li­té du Co­teau ap­plique le dis­po­si­tif de la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne, un ré­seau d'ha­bi­tants ré­fé­rents bé­né­voles, en re­la­tion avec la po­lice na­tio­nale. Ob­jec­tif : pré­ve­nir la dé­lin­quance.

Dans le do­maine de la sé­cu­ri­té, la Ville du Co­teau fait plu­tôt fi­gure de bon élève avec une moyenne ré­cente de deux à trois cambriolages par mois. « C'est tou­jours trop, mais on se si­tue dans la four­chette basse des com­munes du ter­ri­toire », as­sure Fa­bien Fré­chet, ad­joint au maire.

Faut­il im­pu­ter ce ré­sul­tat à la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne ? Dif­fi­cile à af­fir­mer car, en même temps, la mu­ni­ci­pa­li­té cos­tel­loise a mul­ti­plié les ini­tia­tives avec une conven­tion si­gnée en 2015 pour l'échange d'in­for­ma­tions avec la po­lice na­tio­nale, et de­puis jan­vier avec le pro­to­cole du « rap­pel à l'or­ dre ». Cette der­nière pro­cé­dure se­ra inau­gu­rée dans quelques jours pour ré­gler des in­ci­vi­li­tés nées d'un conflit de voi­si­nage.

Après Ville­rest en zone gen­dar­me­rie, Le Co­teau a été la pre­mière ville a mettre en place la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne en zone po­lice. Au­jourd'hui, Roanne et Riorges lui ont em­boî­té le pas. À Per­reux, la ré­flexion se pour­suit. « Je sens une vraie mon­tée en puis­sance de notre col­la­bo­ra­tion avec la po­lice na­tio­nale, se ré­jouit l'élu cos­tel­lois. En même temps, il se crée dans la ville du lien so­cial entre les ci­toyens », pour­suit­il.

Les ré­fé­rents sé­cu­ri­té sont au Co­teau une di­zaine. Trois nou­veaux vont bé­né­fi­cier d'une for­ma­tion de quelques heures au com­mis­sa­riat. De­puis le dé­but de l'an­née 2018, ils ont re­çu une di­zaine d'alerte de la part des po­li­ciers. La der­nière en date, c'était la se­maine der­nière à pro­pos d'un vol par ruse dont a été vic­time une Cos­tel­loise de 94 ans, dé­les­tée de ses bi­joux par deux in­di­vi­dus qui se sont pré­sen­tés chez elle au nom de la Roan­naise de l'eau.

SI­GNA­LI­SA­TION. Plu­sieurs pan­neaux in­diquent au Co­teau l'ap­pli­ca­tion du dis­po­si­tif de la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.