Monts de la balle : l’édi­tion de la der­nière chance ?

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Sé­go­lène Per­ret se­go­lene.per­ret@cen­tre­france.com

Le 23e fes­ti­val des monts de la balle, unique en son genre dans le dé­par­te­ment, se tient sa­me­di 19 et di­manche 20 mai à Verrières-en-Fo­rez.

C’est le grand ren­dez­vous du théâtre de rue dans la Loire. Hu­mour, cirque, prouesses aé­riennes, bur­lesque, dé­am­bu­la­tions, clowns… Le tout en plein air, à un ta­rif ac­ces­sible et dans une joyeuse am­biance fes­tive et fa­mi­liale.

L’es­pace du week­end, une ving­taine de com­pa­gnies pré­sen­te­ront 35 spec­tacles par jour sur les neuf scènes ré­par­ties dans la pe­tite com­mune des monts du Fo­rez. De quoi dis­traire les quelques mil­liers de vi­si­teurs at­ten­dus sa­me­di 19 et di­manche 20 mai… si la mé­téo ac­cepte de se mon­trer clé­mente (pour une fois).

La pro­gram­ma­tion In est com­po­sée d’une di­zaine de com­pa­gnies fran­çaises mais éga­le­ment étran­gères. « Il y au­ra des troupes du Qué­bec, de Ca­ta­logne et des Pays­Bas, pré­cise M. Le­roy,

« Tout le monde a pris un coup sur la tête en 2017 et puis, mal­gré tout, il y a eu en­core cette pe­tite étin­celle... »

PAS­CAL LE ROY Di­rec­teur du fes­ti­val des monts de la balle

di­rec­teur du fes­ti­val. Nous avons re­çu plu­sieurs can­di­da­tures es­pa­gnoles suite à une in­ter­view don­née à la té­lé­vi­sion ca­ta­logne. Ça fait plai­sir d’être connu de l’autre cô­té des Py­ré­nées. »

Des spec­tacles drôles et ori­gi­naux

Par­mi les spec­tacles gé­né­ra­le­ment drôles, sou­vent ori­gi­naux et par­fois poé­tiques, on re­tien­dra la pres­ta­tion du col­lec­tif La basse­cour dans Le doux sup­plice de la planche. « Ce n’est pas cou­rant de voir de la bas­cule, sur­tout en ex­té­rieur », com­mente le pro­gram­ma­teur. D’autres re­pré­sen­ta­tions in­vi­te­ront les fes­ti­va­liers à ré­flé­chir sur la so­cié­té. « C’est im­por­tant d’avoir une di­ver­si­té, des choses par­fois un plus pro­fondes avec des su­jets graves trai­tés de fa­çon hu­mo­ris­tique ; nous ne sommes pas seule­ment des amu­seurs ». On ci­te­ra no­tam­ment la com­pa­gnie Mi­cro­sillon dans Ur­ban et Or­bitch qui in­ter­pel­le­ra sur la vieillesse (uni­que­ment le sa­me­di) ou Le mi­di moins cinq dans 100 mg ma­tin, mi­di et soir et sa « confé­rence poé­li­tique de rue sur le ca­fé ».

La table fo­ré­zienne, nou­vel es­pace de res­tau­ra­tion

La pro­gram­ma­tion Off, as­su­rée par une quin­zaine de com­pa­gnies, met­tra en avant de nou­velles créa­tions ou des ar­tistes émer­gents pleins de créa­ti­vi­té ; des pro­fes­sion­nels que les or­ga­ni­sa­teurs sou­tiennent de­puis plu­sieurs an­nées en les ac­cueillant aux monts de la balle. Les bonnes sur­prises sont sou­vent au ren­dez­vous et ce n’est pas la com­pa­gnie Sa­séo qui le dé­men­ti­ra : au­jourd’hui dans le In, elle a fait ses pre­miers pas dans le Off , « il y a cinq ou six ans, lors­qu’ils étaient de jeunes ar­tistes dé­bu­tants. C’est un vé­ri­table plai­sir de les re­ce­voir à nou­veau. »

Au re­gistre des nou­veau­tés, un nou­vel es­pace de res­tau­ra­tion PHO­TO D’AR­CHIVES ÉDI­TION 2016 se­ra mis en place dans le préau de l’école en plus des stands de snack et bu­vettes ins­tal­lés sur la place de l’église. « Bap­ti­sé La table fo­ré­zienne, il s’agi­ra d’un buf­fet avec des pro­duits lo­caux, des sa­lades. Ce­la per­met­tra aux gens de se re­trou­ver au calme pour man­ger as­sis ; il y au­ra aus­si un coin pour les fa­milles ».

Mar­ché ar­ti­sa­nal de créa­teurs et concerts

Un mar­ché ar­ti­sa­nal com­po­sé d’une ving­taine de créa­teurs ex­clu­si­ve­ment s’ins­tal­le­ra dans la rue prin­ci­pale de la com­mune sa­me­di et di­manche. Quant aux deux soi­rées du fes­ti­val, s’il n’y au­ra pas de spec­tacle sous cha­pi­teau pour la pre­mière an­née pour cause d’éco­no­mies bud­gé­taires (lire en en­ca­dré), la « fête au bourg », à par­tir de 20 h 30, se­ra re­con­duite avec deux concerts par soi­rée : Iva­no dro­men­sa (ca­ba­ret tzi­gane) le sa­me­di avec Les Oli­brius en pre­mière par­tie (rock al­ter­na­tif) ; ain­si qu’Od­lat­sa (chan­son fran­çaise) le di­manche et Al­ba­tross ca­la­mi­ty en pre­mière par­tie.

240 bé­né­voles mo­bi­li­sés au­tour de Fa­milles ru­rales

Cô­té dé­co­ra­tion, sur le thème « le fes­ti­val roule tou­jours », une di­zaine de bé­né­voles (sur les 240 vo­lon­taires qui se mo­bi­lisent sur l’en­semble de l’évé­ne­ment) a par­ti­ci­pé aux dif­fé­rents ate­liers mis en place par Fa­milles ru­rales de Verrières, as­so­cia­tion or­ga­ni­sa­trice du fes­ti­val. Ai­dés des en­fants des ac­cueils de loi­sirs du centre so­cial de Mont­bri­son et de la MJC de Boën­sur­Li­gnon, ils ont don­né une se­conde vie à des pneus, roues de vé­lo et autres en­jo­li­veurs. « Ils ont no­tam­ment réa­li­sé des pnoufs très co­lo­rés (mé­lange de pneu et de pouf) qui se­ront ins­tal­lés de­vant l’église pour for­mer des pe­tits sa­lons. »

Tout est prêt dé­sor­mais pour ac­cueillir les mil­liers de fes­ti­va­liers at­ten­dus en ce week­end de la Pen­te­côte si le so­leil est de la par­tie. Verrières­en­Fo­rez pour­rait alors voir sa po­pu­la­tion mul­ti­pliée entre quinze et vingt fois en l’es­pace de deux jours pour le plus grand bon­heur des or­ga­ni­sa­teurs. ■

➨ Contact. Ren­sei­gne­ments au 04.77.76.28.06 et Fa­ce­book « Monts de la Balle ». La pro­gram­ma­tion dé­taillée est à re­trou­ver sur http://les­monts­de­la­balle.org

35 spec­tacles par jour don­nés par une ving­taine de com­pa­gnies

AF­FLUENCE. Le fes­ti­val peut comp­ter jus­qu’à 15.000 vi­si­teurs si le so­leil est de la par­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.