La so­cié­té change… de A à Z

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping - Pierre-Fran­çois Che­tail

Quelle bête idée ce se­rait de vou­loir lire le dic­tion­naire ! Près de 200.000 dé­fi­ni­tions ac­cu­mu­lées en un seul ou­vrage : c’est for­cé­ment fas­ti­dieux. Celles-ci ne ré­servent en plus pas beau­coup de sur­prises. Le sens des mots reste gé­né­ra­le­ment le même, qu’ils dé­si­gnent des choses très concrètes (une mai­son, une table…), ou plus im­ma­té­rielles (la gen­tillesse, l’es­poir…). Le dic­tion­naire se veut d’ailleurs un ou­vrage in­tem­po­rel, que l’on garde plu­sieurs an­nées (voire dé­cen­nies) dans son ar­moire. Bien loin du jour­nal d’ac­tua­li­tés, à la du­rée de vie beau­coup plus courte, où les in­for­ma­tions en chassent d’autres, se­maine après se­maine. Le « di­co » en dit pour­tant plus long qu’on ne peut le pen­ser sur l’évo­lu­tion de la so­cié­té. Et pas seule­ment parce que s’y ra­joutent chaque an­née dans ses feuilles « noms propres » les nou­velles per­son­na­li­tés à la page (comme Ney­mar, Tho­mas Pes­quet ou Edouard Phi­lippe dans l’édi­tion 2019 du Ro­bert). Les nou­veaux noms com­muns qui y fi­gurent la tra­duisent de fa­çon en­core plus fla­grante. Ni­veau po­li­tique, « mar­cheurs » et « in­sou­mis » viennent ain­si de faire leur ap­pa­ri­tion dans le Ro­bert, tout comme le « dé­ga­gisme » et « an­ti­sys­tème », tra­dui­sant les nou­velles as­pi­ra­tions d’une large par­tie de l’élec­to­rat. Actes de ter­ro­risme ré­cur­rents obligent, le « fi­ché S », et le « re­ve­nant » (« dji­ha­diste qui re­gagne son pays d’ori­gine après être par­ti com­battre ») se sont faits une place dans le dic­tion­naire 2019. Aux cô­tés du « frot­teur » des trans­ports en com­mun, des « ra­geux » d’In­ter­net ani­més par la haine… Tout ce­la n’ins­pire pas à l’op­ti­misme. Lire le dic­tion­naire, quelle bête idée !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.