« La Dia­na a un bel ave­nir »

Ren­contre avec Noël de Saint­Pulgent, pré­sident de la Dia­na

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison Vivre Sa Ville -

Élu en sep­tembre 2014 à la pré­si­dence de La Dia­na, Noël de Saint-Pulgent se confie sur les pro­jets de la so­cié­té ar­chéo­lo­gique et his­to­rique du Fo­rez.

L’at­ta­che­ment à La Dia­na est af­faire de fa­mille chez les Cham­bo­duc de Saint­Pulgent, le tri­saïeul Léon de Saint­Pulgent ayant oeu­vré avec le duc de Per­si­gny à la fon­da­tion de cette vé­né­rable ins­ti­tu­tion, en 1862. D’où les liens en­tre­te­nus par Noël de Saint­Pulgent avec la so­cié­té ar­chéo­lo­gique et his­to­rique du Fo­rez, lui qui se consi­dère volontiers comme « Dia­niste de­puis ma jeu­nesse mais peu as­si­du ».

An­cien ins­pec­teur des fi­nances

Né pa­ri­sien le 29 juillet 1948, di­plô­mé de Po­ly­tech­nique puis de l’École des ponts et chaus­sées et de Sciences Po, Noël de Saint­Pulgent se re­trouve ins­pec­teur des fi­nances en charge d’une mis­sion de contrôle sur les tran­sports et no­tam­ment la SNCF. La pro­prié­té de Combe, hé­ri­tée près du Mont d’Uzore, voit ré­gu­liè­re­ment sé­jour­ner la fa­mille dont la souche est à Saint­Mar­tin­laSau­ve­té.

Ma­rié à Ma­ry­vonne, éga­le­ment haut fonc­tion­naire, un temps di­rec­trice du pa­tri­moine au mi­nis­tère de la Culture, le pré­sident de La Dia­na a trois filles et huit pe­tits­fils avec le bon­heur d’avoir pro­chai­ne­ment une pe­tite­fille.

À la tête de la so­cié­té his­to­rique de­puis 2014, ce pré­sident dé­sor­mais re­trai­té et qui vient d’être ré­élu pour six ans, veut conti­nuer à faire vivre cette belle ins­ti­tu­tion qui doit être ou­verte à tous, s’adap­ter au monde ac­tuel par le ca­ta­lo­gage en cours de sa bi­blio­thèque, son site In­ter­net mo­der­ni­sé et son bul­le­tin ré­no­vé…

Re­don­ner du sang neuf

Se dé­ve­lop­per et re­don­ner du sang neuf est in­dis­pen­sable et pour ce­la, La Dia­na doit sus­ci­ter des adhé­sions au­près du grand pu­blic, dé­ve­lop­per sans cesse de nou­velles ac­ti­vi­tés…

Par­mi ses vo­lon­tés, celle de s’ou­vrir aux fa­cul­tés en­vi­ron­nantes pour ac­ cueillir de jeunes cher­cheurs et créer un prix Dia­na. Quant à la nou­velle sai­son 2018­2019, elle com­men­ce­ra par une jour­née portes ou­vertes pré­vue le 29 sep­tembre. Le cycle an­nuel de confé­rences ou­vertes à tous est bien en­ten­du re­con­duit pour le plai­sir de tous les amou­reux d’his­toire et de pa­tri­moine.

Le 2e fes­ti­val d’his­toire sur l’eau

Autre temps fort pro­gram­mé, le 2e fes­ti­val d’his­toire, du 12 au 18 no­vembre, sur le thème de « l’eau, source de vie ».

Cô­té im­mo­bi­lier, Noël de Saint­Pulgent rap­pelle l’in­té­rêt du site de Cou­zan qui ac­cueille, l’été, des stages d’ar­chéo­lo­gie mais né­ces­site des tra­vaux pour un to­tal de six à neuf mil­lions d’eu­ros à réa­li­ser par étapes et qui exi­ge­ront la re­cherche de par­te­na­riat avec l’ag­glo­mé­ra­tion, des as­so­cia­tions, du mé­cé­nat… sa­chant que les « fi­nances de La Dia­na sont saines ».

Mu­sée d’ar­chéo­lo­gie : un « crève­coeur » pour le pré­sident

Pour le pré­sident de la so­cié­té sa­vante fo­ré­zienne, voir son mu­sée d’ar­chéo­lo­gie fer­mé est un « crève­coeur » ! « Le rou­vrir est un des gros chan­tiers à ve­nir. J’ai­me­rais me­ner ce pro­jet à son terme au cours de mon man­dat de six ans ».

è Contact. La Dia­na -7 rue Flo­ri­mond- Ro­ber­tet à Montbrison. Ren­sei­gne­ments au 04.77.96.01.10 et sur www.la­dia­na.com

ROU­VRIR LE MU­SÉE D’AR­CHÉO­LO­GIE. « Rou­vrir le mu­sée ar­chéo­lo­gique de La Dia­na est l’un des gros chan­tiers à ve­nir dont j’ai­me­rais voir le terme au cours de mon man­dat de six ans qui vient d’être re­nou­ve­lé en juin der­nier », confie Noël de Saint-Pulgent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.