La dis­pa­ri­tion de Ro­ger Peillon

L’an­cien maire est dé­cé­dé la se­maine der­nière

Le Pays Roannais (Tarare) - - La Une -

Les Pe­lauds ont dit au re­voir à leur an­cien maire, Ro­ger Peillon, ven­dre­di 29 juin. Élu entre 2001 et 2014, il avait oeu­vré pour de nom­breux pro­jets afin d’amé­lio­rer la vie des ha­bi­tants.

Ro­ger Peillon a quit­té les Pe­lauds. Après seule­ment six se­maines de ma­la­die, l’an­cien maire de Saint­Sym­pho­rien s’en est al­lé à l’âge de 71 ans, mer­cre­di 27 juin.

Ori­gi­naire de Longes, au pied des mon­tagnes du Pi­lat, au sud du Rhône, et après des études de tech­ni­cien agri­cole, il vient s’ins­tal­ler à Saint­Sym­pho­rien­sur­Coise en 1976. Sa­la­rié de la Chambre d’agri­cul­ture et tra­vaillant au co­mi­té de dé­ve­lop­pe­ment agri­cole, il as­sure aus­si la lourde tré­so­re­rie de l’Au­mô­ne­rie de l’en­sei­gne­ment pu­blic (AEP) des éta­blis­se­ments Cham­pa­ gnat. En 1995, le maire, Louis Vé­ri­cel, fait ap­pel à ce Pe­laud d’adop­tion pour in­té­grer l’équipe mu­ni­ci­pale.

En 2001, Ro­ger Peillon est élu maire de SaintSym­pho­rien­sur­Coise. Du­rant deux man­dats, il as­sure avec pas­sion et ri­gueur son rôle de pre­mier ma­gis­trat et marque son pas­sage en ci­té pe­laude par de nom­breux pro­jets avec ses ad­joints. Par­mi ces mul­tiples réa­li­sa­tions fi­gurent les ré­si­dences des Cèdres, le centre mul­ti­ac­cueil, la mé­dia­thèque, l’école Hu­bert­Reeves, la maison de san­té, le plan de cir­cu­la­tion, le lo­tis­se­ment du Fo­rez, la zone du Co­lom­bier, la maison du Rhône, l’Of­fice de tou­risme et le site Jac­quaire, l’as­cen­seur à la maison Saint­Charles, la col­lé­giale, la cha­pelle de l’hô­tel­Dieu et bien d’autres.

Maire dy­na­mique puis fi­gure lo­cale

Pas­sion­né de culture, il met en place les ven­dre­dis mu­si­caux et par­vient à ins­crire la ci­té pe­laude par­mi les 100 plus beaux Dé­tours de France, ac­cueille le dé­part de la course cy­cliste Pa­ris­Nice, ob­tient la se­conde Fleur des Vil­lages fleu­ris, rend hom­mage à An­toine Pi­nay par sa stèle au pied de l’église,… Il a éga­le­ment été pré­sident du syn­di­cat des eaux et vice­pré­sident de la Com­mu­nau­té de com­mune des Hauts du Lyon­nais.

En 2014, Ro­ger Peillon laisse ses res­pon­sa­bi­li­tés aux sein des col­lec­ti­vi­tés, mais ne reste pas in­ac­tif. Il prend des cours d’ac­cor­déon dia­to­nique, se pas­sionne tou­jours pour la pho­to, ap­prend la van­ne­rie pour l’en­sei­gner aux en­fants de l’as­so­cia­tion l’Ou­til en main, reprend la tré­so­re­rie de la Maison des mé­tiers, par­ti­cipe à la créa­tion de l’as­so­cia­tion de l’Of­fice de tou­risme, et de la Confré­rie de la noble ro­sette, du bon sau­cis­son et du bon Jé­sus.

Pour ses fu­né­railles, ven­dre­di 29 juin, l’église de Saint­Sym­pho­rien­surCoise n’était pas assez grande pour ac­cueillir une foule d’amis, d’élus et de connais­sances qui était ve­nue rendre hom­mage à Ro­ger Peillon et sou­te­nir son épouse De­nise, ses en­fants et ses pe­tits en­fants. ■

La ci­té pe­laude lui doit de nom­breuses réa­li­sa­tions

DIS­PA­RI­TION. Ro­ger Peillon, maire de 2001 à 2014, est dé­cé­dé à l’âge de 71 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.