Les usa­gers de la ligne TER en co­lère

Des sou­cis en­core ré­gu­liers sur la des­serte fer­ro­viaire entre Pa­ray­le­Mo­nial et Lyon­Per­rache

Le Pays Roannais (Tarare) - - La Une - Ber­nard Schreier

L’As­so­cia­tion de dé­ve­lop­pe­ment de la ligne fer­ro­viaire Pa­ray/Lyon (Ade­lif­pa­ly) a in­vi­té les usa­gers à dé­battre de l’ave­nir de la liai­son et à trou­ver le moyen de faire en­tendre leurs do­léances, mar­di 4 dé­cembre, à La­mure-sur-Azergues.

Une bonne cen­taine d’usa­gers de la ligne de che­min de fer Pa­ray­le­Mo­nial/Lyon­Per­rache ont ré­pon­du à l’ap­pel de l’As­so­cia­tion de dé­ve­lop­pe­ment de la ligne fer­ro­viaire Pa­ray/Lyon (Ade­lif­pa­ly), pré­si­dée par Isa­belle Treff, mar­di 4 dé­cembre, à La­mure­surA­zergues. Ob­jec­tif, ten­ter de trou­ver des so­lu­tions pour ar­ri­ver à un meilleur fonc­tion­ne­ment de cette des­serte fer­ro­viaire qui ir­rigue les com­munes de la val­lée d’Azergues, jusque dans le Haut Beau­jo­lais.

Mal­gré 44 M€ d’in­ves­tis­se­ment en 2017, le fonc­tion­ne­ment de cet axe est au­jourd’hui alar­mant pour dif­fé­rentes rai­sons. La sup­pres­sion in­opi­née mais ré­cur­rente de trains le ma­tin et l’ab­sence de so­lu­tions de re­change (en de­ hors de la voi­ture car le train sui­vant part plu­sieurs heures plus tard) consti­tuent des écueils. Mais il n’y a pas que ça…

Fer­me­tures des gares, dis­tri­bu­teurs ab­sents…

Les usa­gers se plaignent ré­gu­liè­re­ment de l’ab­sence d’af­fi­chage et de consignes en gare ou d’af­fi­chage er­ro­né et contra­dic­toire (train cir­cu­lant non af­fi­ché ou in­ver­se­ment). Con­fron­tés à l’im­pos­si­bi­li­té d’avoir des taxis de rem­place­ ment, ils dé­plorent qu’il n’y ait pas eu de car de sub­sti­tu­tion lors de la sus­pen­sion de la liai­son du­rant les tra­vaux, de juillet à sep­tembre, et le mois der­nier. Idem pour l’ab­sence de plan de cir­cu­la­tion lors du rem­pla­ce­ment en car pen­dant les tra­vaux du pont de Gilly­sur­Loire.

Ré­gu­la­ri­té des re­tards, fer­me­ture du gui­chet de la gare de La Clayette, abon­ne­ment an­nuel ne per­met­tant pas de com­bi­ner SNCF et Trans­ports en com­mun lyon­nais (TCL), dis­tri­bu­tion de billets dif­fi­cile avec la fer­me­ture de la gare de La­mure et bien­tôt de La Clayette, ré­duc­tion des ho­raires d’ou­ver­ture, ab­sence de dis­tri­bu­teurs dans toutes les gares entre Chauf­failles et Ches­sy­Châtillon (as­sor­tie d’une amende de 50 € si l’usa­ger n’a pas de billet alors qu’« il peut le prendre sur In­ter­net », dixit les contrô­leurs), sont au­tant de dif­fi­cul­tés ren­con­trées quo­ti­dien­ne­ment par les per­sonnes qui em­pruntent cette des­serte.

« Pour­quoi est­il pos­sible de prendre un abon­ne­ment heb­do­ma­daire de Bour­gogne­Franche­Com­té en di­rec­tion de Lyon alors que l’in­verse n’est pas pos­sible ? », se sont in­ter­ro­gés des usa­gers qui se de­mandent aus­si pour­quoi il n’y a pas de dis­tri­bu­teurs au­to­ma­tiques dans tous les points d’ar­rêt à Lo­zanne, Châtillon d’Azergues, Le Bois d’Oingt­Lé­gny, Cha­me­let, La­mure, Chauf­failles, La Clayette et Pa­ray­le­Mo­nial, soit 1 h 40 à 2 heures de tra­jet pour une dis­tan­cede94km?

Se­lon eux, un train sup­plé­men­taire se­rait le bien­ve­nu le ma­tin, l’ar­ri­vée à Lyon étant à 7 h 40 alors que le sui­vant ar­rive à Per­rache à 9 h 02. L’éla­gage des arbres au bord des voies a aus­si été évo­qué pour ne pas avoir à su­bir la sup­pres­sion des liai­sons à cause des branches qui tombent. Sans ou­blier ces mé­chantes feuilles d’au­tomne qui rendent la voie glis­sante…

Jus­qu’à pré­sent, les pro­po­si­tions d’amé­lio­ra­tion, à court et long terme, de l’Ade­lif­pa­ly et ses comptes ren­dus de réunion adres­sés à la SNCF sont res­tés sans ré­ponse. ■

PHO­TO D’IL­LUS­TRA­TION THO­MAS JOUHANNAUD

TER. Mal­gré les sou­cis ren­con­trés, la fré­quen­ta­tion est en hausse sur la liai­son Pa­ray-le-Mo­nial/ Lyon via La­mure-sur-Azergues.

SO­LI­DA­RI­TÉ. Une cer­taine com­pli­ci­té existe entre les usa­gers con­fron­tés aux dif­fi­cul­tés quo­ti­diennes sur cette des­serte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.