Un vi­ti­cul­teur condam­né

Ten­ta­tive de fraude à l’ap­pel­la­tion

Le Pays Roannais (Tarare) - - Justice - S. V.

En mai 2017, lors d’un contrôle de la Di­rec­tion ré­gio­nale des en­tre­prises, de la concur­rence, de la consom­ma­tion, du tra­vail et de l’em­ploi (Di­reccte) chez un vi­ti­cul­teur de Chiroubles, des dis­cor­dances entre les stocks et la ré­colte dé­cla­rée avaient été re­le­vées.

Ce der­nier s’ap­prê­tait en ef­fet à frau­der une Ap­pel­la­tion d’ori­gine pro­té­gée en pui­sant dans des par­celles ex­cé­den­taires de Mor­gon et de Beau­jo­lais-Vil­lage pour com­pen­ser un manque de Chiroubles et de Ré­gnié ; une trom­pe­rie re­pré­sen­tant en­vi­ron 12.000 litres de vin.

À la barre, le vi­ti­cul­teur plai­dait sa bonne foi en ex­pli­quant le contexte dif­fi­cile vé­cu par la pro­fes­sion en 2016. « Ce­la a été une an­née mar­quée par la grêle. Dans mon do­maine, deux sec­teurs ont été for­te­ment im­pac­tés alors que les deux autres, non. J’ai fait ça pour li­mi­ter l’im­pact fi­nan­cier. » Et d’in­sis­ter sur le fait qu’en 2016, le Beau­jo­lais­Vil­lage était de meilleure qua­li­té gus­ta­ti­ve­ment que le Chiroubles, pour­tant plus ré­pu­té.

Si la fraude ne va fi­na­le­ment s’ar­rê­ter qu’au stade de « fausses écri­tures », grâce à l’in­ter­ven­tion de la Di­reccte, le tri­bu­nal a condam­né le vi­ti­cul­teur à 15.000 € d’amendes. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.