L’hom­mage à tous les En­fants du Fo­rez

Serge Ber­tho­lon et Gilles Tillon ont écrit un livre re­tra­çant les 90 ans du club de bas­ket fo­ré­zien

Le Pays Roannais (Tarare) - - Forez/montagnes Du Matin Vie Locale - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­[email protected]­tre­france.com

Le livre par­ti­ci­pa­tif

Les belles his­toires de la grande fa­mille des En­fants du Fo­rez vient d’être pu­blié. Un ou­vrage écrit à 128 mains dont quel­que­sunes, celles de Gilles Tillon no­tam­ment, ont ces­sé de bou­ger.

Il ne tour­ne­ra ja­mais les pages de cet ou­vrage mais Gilles Tillon est par­tout pré­sent dans cet al­bum. Joueur puis en­traî­neur et di­ri­geant des En­fants du Fo­rez (lire ci­des­sous), il a été un co­au­teur pré­cieux pour Serge Ber­tho­lon qui, lorsque son ex­co­équi­pier s’en est al­lé, le 27 jan­vier der­nier, a per­du bien plus qu’un ami, un frère.

Ce­lui qui fut joueur puis pré­sident du club de bas­ket fo­ré­zien, de 1987 à 1993, puis de 1997 à 2006, a lar­ge­ment pui­sé dans « la mé­moire phé­no­mé­nale » de son com­pa­gnon de route pour re­tra­cer Les belles his­toires de la grande fa­mille des En­fants du Fo­rez. Le livre au­rait dû être pu­blié la sai­son der­nière mais il a bien failli ne pas voir le jour. Dé­vas­té par la dis­pa­ri­tion de Gilles Tillon, Serge Ber­tho­lon a eu be­soin de plu­sieurs mois pour sup­por­ter la perte hu­maine et se re­mettre au tra­vail.

2018, an­née des an­ni­ver­saires

Voi­là deux ans que les deux amis oeu­vraient au­tour d’un pro­jet évo­qué en 2006. « Je ve­ nais de quit­ter la pré­si­dence des EFF et pas­ser le re­lais à Éric Sar­din, se sou­vient Serge Ber­tho­lon. L’idée me trot­tait dans la tête de pu­blier un livre sur l’his­toire de ce club qui a tou­jours su pré­ser­ver des va­leurs hu­mai­ nes telles que le res­pect, l’en­ga­ge­ment, l’hu­mi­li­té, l’édu­ca­tion… »

Quand il vend l’Im­pri­me­rie fo­ré­zienne qu’il a créée en 1978 et se dé­cide à prendre sa re­traite pro­fes­sion­nelle, en 2015, Serge Ber­tho­lon re­lance l’idée : en 2018, ce­la fe­ra 60 ans qu’il a si­gné la pre­mière de ses 50 li­cences aux EFF et 90 ans que le club s’est éman­ci­pé d’une as­so­cia­tion dé­cla­rée en pré­fec­ture en 1912, is­sue du centre ca­tho­lique de Saint­Louis­de­Gon­zague, et dé­si­gnée sous le vo­cable de « so­cié­té de gym­nas­tique ». La belle idée de Serge Ber­tho­lo­lon et Gilles Tillon est de s’orien­ter vers un livre par­ti­ci­pa­tif afin de « re­pro­duire l’es­prit col­lec­tif du bas­ket ».

Per­sonne n’a pu ex­pli­quer pour­quoi et comment ce club était de­ve­nu les En­fants du Fo­rez

Les deux com­pères créent une as­so­cia­tion, l’Aca­dé­mie des En­fants du Fo­rez de Feurs, afin de ne pas im­pli­quer di­rec­te­ment et fi­nan­ciè­re­ment un club qui doit dé­jà as­su­mer la ges­tion de quelque 470 li­cen­ciés et plus de 35 équipes. Ils sol­li­citent alors toutes les per­sonnes qui sont pas­sées par les EFF pour qu’elles rap­portent sou­ve­nirs, pho­tos, anec­dotes et tous les do­cu­ments sus­cep­tibles de ve­nir en­ri­chir le fu­tur ou­vrage.

Col­lecte, tri et or­ga­ni­sa­tion du livre vont né­ces­si­ter des mois de tra­vail au terme des­quels Serge Ber­tho­lon, tou­jours res­té le coeur vert, peut être lé­gi­ti­me­ment fier. Cet ou­vrage se par­court comme un al­bum. Il est à la fois une plon­gée dans la grande et les pe­tites his­toires des En­fants du Fo­rez (lire ci­des­sus) et un hom­mage à toutes celles et ceux qui, à un mo­ment de leur vie, ont contri­bué à l’es­sor d’un club dont, fi­na­le­ment, per­sonne n’a pu ex­pli­quer pour­quoi et comment il était de­ve­nu les En­fants du Fo­rez. ■

IM­PRES­SION. Sur la cou­ver­ture du livre, la balle orange pos­sède les mêmes as­pé­ri­tés que les vrais bal­lons de bas­ket ; une tech­no­lo­gie d’im­pres­sion maî­tri­sée par Loire off­set-Ti­tou­let, à Saint-Étienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.