Les dif­fi­cul­tés d’ac­cès aux soins en ques­tion

Le dé­pu­té Tho­mas Gas­silloud or­ga­ni­sait un dé­bat­ci­toyen, ven­dre­di der­nier

Le Pays Roannais (Tarare) - - Monts Du Lyonnais Vie Locale - Mi­chel Var­liette

L’au­di­to­rium de l’Ago­ra a ac­cueilli, ven­dre­di 30 no­vembre, une ren­contre sur le thème « Ac­cès aux soins sur les ter­ri­toires, que faut-il chan­ger ? ».

Le conseil de cir­cons­crip­tion for­mé par un groupe de ci­toyens ayant pour ob­jec­tif de prê­ter main­forte à Tho­mas Gas­silloud, dé­pu­té LREM du Rhône, a or­ga­ni­sé cinq dé­bats pu­blics de­puis le dé­but de l’an­née.

Le ren­dez­vous de ven­dre­di 30 no­vembre avait pour thème l’ac­cès aux soins dans les ter­ri­toires, après les dé­bats de SaintGe­nis­La­val sur l’édu­ca­tion, de Cra­ponne sur la sé­cu­ri­té, de Char­bon­nières­les­Bains sur le nu­mé­rique et de Saint­Sym­pho­rien­sur­Coise sur la tran­si­tion éner­gé­tique. Il a été sou­li­gné, en pré­am­bule, que le sys­tème de san­té fran­çais était l’un des meilleurs au monde même s’il souffre, au­jourd’hui, de quelques la­cunes dues au manque de mé­de­cins, à l’aug­men­ta­tion des ma­la­dies chro­niques et au vieillis­se­ment des po­pu­la­tions.

Aide mé­di­cale d’ur­gence

Pierre­Yves Gueu­gniaud, chef de ser­vice du SAMU 69, a pré­ci­sé que les ap­ pels au 15 étaient pas­sés, en dix ans, de 300.000 à 500.000. Jean­Yves Grall, di­rec­teur de l’Agence ré­gio­nale de la san­té, s’est fait l’écho d’Agnès Bu­zyn, mi­nistre de la San­té, qui pré­co­nise, dans le cadre du Plan san­té 2022, de dé­ve­lop­per le tra­vail en ré­seau, de di­mi­nuer l’ad­mi­ nis­tra­tif, de faire ap­pel à des as­sis­tants mé­di­caux et de réunir des condi­tions adé­quates pour faire ve­nir les jeunes mé­de­cins en monde ru­ral. Sa­chant par ailleurs que le ter­ri­toire nord des Monts du Lyon­nais (ex­Chamousset­enLyon­nais) est clas­sé zone prio­ri­taire, Ma­rie­Luce Ar­noux et Pierre Var­liette ont ré­agi à l’unis­son : « Il de­vient très com­pli­qué de gar­der des ser­vices de proxi­mi­té car il est dif­fi­cile de se faire en­tendre des ins­tances gou­ver­ne­men­tales. »

Créer des uni­tés de vie non mé­di­ca­li­sées

Des ques­tions ont été po­sées quant aux in­éga­li­tés ter­ri­to­riales ou so­ciales et lo­ca­le­ment, sur les dif­fi­cul­tés que ren­contrent le centre pé­ri­na­tal de l’Ar­bresle ou l’hô­pi­tal de Feurs, pour l’aide mé­di­cale d’ur­gence. La piste de créer de pe­tites uni­tés de vie non mé­di­ca­li­sées pour les per­sonnes âgées a été évo­quée. Le té­moi­gnage de la ma­man d’un en­fant au­tiste a ré­vé­lé que les places dans des éta­blis­se­ments adap­tés man­quaient cruel­le­ment et que les dé­lais (jus­qu’à deux ans) n’étaient pas ac­cep­tables. Jean­Yves Grall s’est en­ga­gé à faire re­mon­ter l’in­for­ma­tion. ■

Gar­der des ser­vices de proxi­mi­té

AS­SIS­TANCE. Élus, pro­fes­sion­nels de san­té et ci­toyens sont ve­nus en nombre as­sis­ter au dé­bat, ven­dre­di 30 no­vembre, à l’au­di­to­rium de l’Ago­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.