Com­ment se­ra le cru 2018 dans le Rous­sillon

Le Petit Journal - Catalan - - LA UNE -

Pour­quoi les prix s’en­volent-ils à la pompe, ponc­tion­nant le pou­voir d’achat des mé­nages et alour­dis­sant le poids du poste car­bu­rant des en­tre­prises de trans­port? La rai­son est double: il yad’une part le re­lè­ve­ment de la fis­ca­li­té sur les car­bu­rants, telle que dé­ci­dée sous Hol­lande ; et puis il y a une conjonc­ture in­ter­na­tio­nale dé­fa­vo­rable.

HAUSSE FIS­CALE

Cô­té fis­ca­li­té, le mo­teur de la hausse tient dans la vo­lon­té du gou­ver­ne­ment de ré­duire la part du ga­zole dont les re­jets de par­ti­cules fines s’avèrent dan­ge­reux pour la san­té, au pro­fit de l’es­sence. L’avan­tage fis­cal dont il a bé­né­fi­cié du­rant des an­nées fond donc comme neige au so­leil sous les doubles coups de bou­toir d’un rat­tra­page fis­cal et de la taxe car­bone. Mais cette der­nière s’ap­pli­quant aus­si à l’es­sence, son de­gré d’im­po­si­tion conti­nue de s’alour­dir. Une mé­ca­nique qui conti­nue­ra à se vé­ri­fier au dé­but de 2019 et jus­qu’en jan­vier 2022. Pro­met­tant de por­ter le poids des taxes au-de­là de 60% dans un litre de car­bu­rant.

Si à l’été 2017 le phé­no­mène était plu­tôt pas­sé in­aper­çu, il n’en va pas de même ac­tuel­le­ment.

HAUSSE DU BRUT

La faute aus­si à une si­tua­tion in­ter­na­tio­nale plu- tôt in­stable et à une de­mande en pé­trole en hausse. C’est qu’en ef­fet, la re­prise éco­no­mique, ti­mide en France et en Eu­rope, est net­te­ment plus sou­te­nue en Chine et en Inde, ain­si que dans plu­sieurs autres pays émer­gents.

Ré­sul­tat , la de­mande a at­teint un seuil de 100 mil­lions de ba­rils jour et ce­la va per­sis­ter. Or, si les membres de l’Opep ont re­le­vé un peu leur pro­duc­tion, il y a des ten­sions en Li­bye, en Irak et au Ve­ne­zue­la, pays qui manquent à l’ap­pel. Mais sur­tout, les sanc­tions que les ÉtatsU­nis mettent en oeuvre à l’en­contre de l’Iran font re­dou­ter un dés­équi­libre de la pro­duc­tion. Il y a aus­si le fait que les faibles prix du brut ces der­nières an­nées ont conduit à un gel des in­ves­tis­se­ments. Du coup il y a un pro­blème de ca­pa­ci­tés.

Tout ce­la conduit le brut à la hausse et plu­sieurs ana­lystes es­timent que son prix pour­rait at­teindre les 95 dol­lars contre près de 75 dol­lars au­jourd’hui.

Qu ’un tel risque se concré­tise, et alors les prix à la pompe s’en­vo­le­ront plus en­core. Pour peu­têtre at­teindre le seuil des 2 eu­ros le litre.

Dé­jà, en Al­sace, des au­to­mo­bi­listes vont faire le plein en Al­le­magne ou en Bel­gique. Et ailleurs, la crainte est que le vol de car­bu­rant ne s’am­pli­fie en­core.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.