Il ai­mait les gens d’ici

Le chan­teur et la côte du Roussillon c’est toute une his­toire qui com­men­ça au temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

Le Petit Journal - Catalan - - LA UNE -

Avec un air dé­ta­ché de croo­ner, le Si­na­tra fran­çais trai­tait de l’ho­mo­sexua­li­té, de la pros­ti­tu­tion, de la réus­site, de l’échec, de la pas­sion, de l’amour qui dure, de ce­lui qui dérange. Ça ne fai­sait pas de Charles Az­na­vour un grand phi­lo­sophe mais en ce­la il tou­chait à l’uni­ver­sel à tout le monde..

On n’a ja­mais écou­té le chan­teur comme une star de pas­sage au hit-pa­rade. Rien de ce qu’il a fait dans la va­rié­té comme au ci­né­ma n’a eu le goût de l’éphé­mère. Tout sim­ple­ment parce qu’il a été au­then­tique jus­qu’au der­nier jour et a beau­coup ap­pris de ceux qui, à ses dé­buts, le ran­geaient, avec cette suf­fi­sance in­digne, sur l’éta­gère des ra­tés. Même Piaf s’est trom­pé sur le des­tin de Charles Az­na­vour ! L’ar­tiste a cra­va­ché, s’est im­po­sé sur scène comme sur le grand écran.

Shah­nou­rh Az­na­vou­rian de­vint Charles, mais il af­fi­cha et af­fir­ma for­te­ment ses « deux cul­tures », ar­mé- nienne et fran­çaise, dé­mon­trant, comme bien d’autres d’ailleurs, que l’at­ta­che­ment pour ses ra­cines n’em­pêche nul­le­ment de faire beau­coup pour son pays et de de­ve­nir même par­tie in­té­grante de son his­toire.

La pe­tite his­toire re­tien­dra sa der­nière émis­sion té­lé­vi­suelle dans "C’est à vous", où le chan­teur de 94 ans a plai­san­té sur la can­di­da­ture de Ma­nuel Valls à la mai­rie de Bar­ce­lone : : «C’est pas dif­fi­cile, moi je ne suis pas de­ve­nu pré­sident en Ar­mé­nie», a-t-il sim­ple­ment ré­pon­du, sous les rires des jour­na­listes pré­sents sur le pla­teau, «Je suis res­té Fran­çais, ce que je suis (…) "Il parle la langue, c’est dé­jà une bonne chose", a-t-il dé­cla­ré avec hu­mour.

Charles Az­na­vour se voyait cen­te­naire et sur scène jus­qu’au bout. Il lui au­ra man­qué juste six ans. Mais il reste bien, et en­core pour long­temps sans doute, en haut de l’af­fiche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.