Un fre­lon asia­tique qui n’a pas froid aux yeux

Le Petit Journal - Catalan - - La Une -

L’ap­pel d’un par­ti­cu­lier suite à des nuées de fre­lons asia­tiques aper­çues dans un saule pleu­reur, voi­ci un phé­no­mène qui de­vrait se mul­ti­plier dans les jours à ve­nir. Les fre­lons asia­tiques pour­raient de­ve­nir un réel pro­blème et ne soyez pas sur­pris de voir les saules pleu­reurs, les frênes… les arbres à bois blanc en gé­né­ral en­va­his de fre­lons asia­tiques. Les pro­fes­sion­nels sont ap­pe­lés tous les jour pour ça. Si vous vous trou­vez en pré­sence de ce type de phé­no­mène, ou qu’un nid est à proxi­mi­té, il faut pré­ve­nir la mai­rie ou la pré­fec­ture qui sau­ra vous ai­guiller.

Des pro­fes­sion­nels peuvent être ap­pe­lés pour ça mais ils ne peuvent pas faire grand-chose contre ces fre­lons qui se dé­placent en masse dans cer­tains arbres, à cette sai­son. Ils y glanent suf­fi­sam­ment de cel­lu­lose pour iso­ler leur nid pour l’hi­ver. Et ça peut du­rer.

Dans les lieux pu­blics, ils posent de la ru­ba­lise pour évi­ter que les pro­me­neurs ne s’ap­prochent. C’est la seule so­lu­tion. Car s’at­ta­quer à un groupe de fre­lons ne sert à rien, si ce n’est faire des dé­gâts en­vi­ron­ne­men­taux : il faut trai­ter le nid mais il ne se trouve pas là.

Cer­tains pro­prié­taires tirent sur les nids au fu­sil de chasse ou usent d’autres mé­thodes de grand-mère pour éra­di­quer ces fre­lons mais ça ne fait que dé­pla­cer le pro­blème.

Des nids sa­tel­lites peuvent alors se lo­ger par­tout, même sous terre… il faut alors s’ar­mer de pa­tience car trou­ver ces nids est dif­fi­cile. Il faut sa­voir qu’ac­tuel­le­ment il n’est pas rare de trou­ver un nid qui hé­berge vingt à trente reines.

Le froid ma­ti­nal at­ten­du pour la fin du mois ne sonne pas la fin des co­lo­nies de fre­lons asia­tiques, de plus en plus nom­breuses. C’est qu’il n’a pas de pré­da­teur en France et le cli­mat lui va bien.

Ac­tuel­le­ment ils fait 28 °C dans un nid de fre­lons asia­tiques. Et si le fre­lon eu­ro­péen va dis­pa­raître au­tour du 15 oc­tobre, l’asia­tique, lui, ré­sis­te­ra jus­qu’au 15 no­vembre en­vi­ron dans les contre­forts py­ré­néens, ailleur il fau­dra at­tendre dé­but dé­cembre. Tout dépend des tem­pé­ra­tures, il faut que les mi­ni­ma avoi­sinent les 4 à 5°C.

NE PAS S’AGI­TER

Si le fre­lon asia­tique est dan­ge­reux (le dé­cès d’un quin­qua­gé­naire lui a en­core été im­pu­té en sep­tembre dans le Cal­va­dos), il n’at­taque pas quand il est en quête de cel­lu­lose. Il ne faut pas s’agi­ter, s’ex­ci­ter, le fre­lon n’est pas agres­sif quand il fait ses ré­serves, car il n’est pas en si­tua­tion de confron­ta­tion ou de dé­fense de son nid.

Il n’en va pas de même pour les abeilles, une di­zaine de fre­lons asia­tiques peuvent dé­truire une ruche en quelques mi­nutes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.