Un es­poir pour les oi­seaux du lit­to­ral

Le pro­jet européen Life + ENVOLL a ap­por­té des ré­sul­tats concluants

Le Petit Journal - Catalan - - Le Point Fort -

Les li­mi­coles et les la­ro-li­mi­coles sont des oi­seaux bien connus: der­rière ces noms scien­ti­fiques se cachent les avo­cettes, les mouettes, les goé­lands, les sternes.

Em­blé­ma­tiques des lit­to­raux sa­bleux comme à Ca­net-en-Rous­sillon, ce sont des oi­seaux no­mades, qui vivent, nichent et se dé­placent dans tout le bas­sin oc­ci­den­tal de la Mé­di­ter­ra­née. C’est que l’évolution de leurs po­pu­la­tions in­quiète les or­ni­tho­logues de­puis de nom­breuses an­nées.

Ils nichent sur les plages, leurs ha­bi­tats sont donc for­te­ment per­tur­bés au­jourd’hui, on y construit des ports, des sta­tions bal­néaires, on y pra­tique le ki­te­surf, la voile, on y chasse, on y pêche.

À cause de ces per­tur­ba­tions, le ni­veau de re­pro­duc­tion ne per­met plus aux ef­fec­tifs de se main­te­nir. C’est à ce constat in­quié­tant que s’est at­ta­qué, pen­dant cinq ans, le pro­jet européen Life + Envoll.

Un pro­jet des­ti­né à créer un ré­seau d’ac­teurs ca­pables de me­ner des ac­tions pour la pro­tec­tion de ces es­pèces, de l’Aude à la Corse en pas­sant par l’Hé­rault, le Gard et les Bouches-du-Rhône.

Leur ac­tion a pris plu­sieurs formes, no­tam­ment celle d’ac­tions de sen­si­bi­li­sa­tion du grand pu­blic. Du­rant l’été, sur les plages de la zone, un cha­riot pré­sen­tait à tra­vers jeux et pros­pec­tus in­for­ma­tifs et lu­diques l’en­jeu de la conser­va­tion de ces es­pèces.

Mais le coeur du pro­gramme a été la construc­tion des zones de ni­di­fi­ca­tion pour les li­mi­coles et les la­ro­li­mi­coles, sous forme d’îlots ou de ra­deaux flot­tants en cas d’im­pos­si­bi­li­té tech­nique de réa­li­ser un îlot. Sur l’en­semble des dé­par­te­ments concer­nés, neuf sites Na­tu­ra 2000 lit­to­raux ont été sé­lec­tion­nés pour ac­cueillir le plan d’ac­tion. Ces construc­tions ont aus­si été ac­com­pa­gnées de réa­li­sa­tions hy­drau­liques, pour gé- rer les ni­veaux d’eau au­tour des îlots. Et d’études scien­ti­fiques pour conti­nuer à étu­dier les com­por­te­ments des oi­seaux, sai­sir leurs ré­ac­tions face à ces lieux de ni­di­fi­ca­tion ar­ti­fi­ciels.

Et l’ac­tion semble concluante puisque tous les îlots et ra­deaux sont oc­cu­pés. Et on re­trouve des po­pu­la­tions qui sont au ni­veau de celles des an­nées 70. Au­tre­ment dit, des ef­fec­tifs en bonne san­té.

Le pro­jet Life+ Envoll se­ra of­fi­ciel­le­ment ter­mi­né en dé­cembre mais le tra­vail ne s’ar­rête pas là: il faut dé­sor­mais pé­ren­ni­ser cette ac­tion pen­dant cinq ans avec comme ob­jec­tif la consti­tu­tion d’un pro­gramme mé­di­ter­ra­néen de conser­va­tion. C’est né­ces­saire, pour conti­nuer le ré­seau, il faut qu’il soit à l’échelle du mi­lieu de l’es­pèce. Ce pro­gramme, que l’équipe es­père lan­cer en 2019, réuni­rait donc France, Ita­lie, Tu­ni­sie et Es­pagne.

Le nord et le sud du bas­sin oc­ci­den­tal de la Mé­di­ter­ra­née qui, pour les oi­seaux, n’a pas de fron­tière.

La sterne naine, oi­seau em­blé­ma­tique de l’étang de Ca­net

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.