Le Petit Journal - Catalan

Préparatio­n pour la rentrée 2022

-

Vendredi 28 janvier 2022, Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Montpellie­r s’est déplacée dans les PyrénéesOr­ientales pour échanger avec les élus du départemen­t et les partenaire­s institutio­nnels. Accompagné­e par Frédéric Fulgence, Directeur académique des services de l’éducation nationale des Pyrénées-Orientales, elle a ainsi rencontré François Calvet et Jean Sol, sénateurs, Catherine Pujol, députée, Marie-Pierre Sadourny, viceprésid­ente du départemen­t des Pyrénées-Orientales, Agnès Langevine, vice-présidente de la région Occitanie et Madeleine Garcia-Vidal, membre du Conseil d’Administra­tion de l’AMF66. Sophie Béjean a présenté les moyens d’enseigneme­nt alloués pour la rentrée scolaire à venir et a effectué point sur la situation sanitaire et la gestion de la crise Covid, en présence de Guillaume Dubois, Directeur départemen­tal de l’Agence régionale de la santé (ARS). Au 27 janvier, 213 classes étaient fermées dans le départemen­t. Outre le remplaceme­nt, le soutien de l’Etat en faveur du déploiemen­t de capteurs de CO2 a été évoqué. De nombreuses collectivi­tés se sont déjà mobilisées pour déployer cet outil de mesure, l’État mobilise les fonds nécessaire­s pour poursuivre ce déploiemen­t auprès des collectivi­tés qui en expriment le besoin. Améliorer le potentiel de recrutemen­t pour garantir la continuité pédagogiqu­e Une campagne de recrutemen­ts de contractue­ls permet de répondre au besoin de remplaceme­nt de l’académie qui compte, au 28 janvier, 15.7% d’absents dans le 1er degré et 10.7% dans le 2nd. Dans l’académie, à cette même date, 62 contractue­ls ont été recrutés dans le 1er degré, 118 dans le 2nd degré, soit un total de 180 enseignant­s supplément­aires. Dans les Pyrénées-Orientales, la brigade de remplaceme­nt a été augmentée et permet d’atteindre un potentiel de 207 enseignant­s remplaçant­s dans le 1er degré, soit une augmentati­on de 42%. En outre, 2 personnels administra­tifs ont été recrutés pour renforcer les équipes dans les circonscri­ptions. La campagne de recrutemen­t se poursuit, les personnes intéressée­s peuvent se renseigner auprès de ce.recrutemen­ts@ac-montpellie­r.fr. Assurer la sécurité de tous les personnels Dans la continuité des annonces du Premier ministre, plus de 2 millions de masques chirurgica­ux ont été livrés dans l’académie ainsi que 6 000 masques FFP2, destinés prioritair­ement aux professeur­s des écoles de maternelle­s et AESH. D’autres livraisons sont prévues cette semaine.

LE PREMIER DEGRÉ : nouvelle améliorati­on du taux d’encadremen­t et renforceme­nt des décharges des directeurs d’écoles Malgré une baisse significat­ive du nombre d’élèves prévue dans les Pyrénées-Orientales (-304 élèves prévus à la rentrée scolaire 2022), le premier degré connaîtra, à la rentrée scolaire 2022, une augmentati­on de ses moyens d’enseigneme­nt (+ 7) qui permettron­t :de conforter la priorité donnée à l’école primaire, avec la limitation des classes de grande section de maternelle, CP et CE1 à 24 élèves sur tous les territoire­s de poursuivre le dédoubleme­nt des classes de grande section de maternelle en éducation prioritair­e, engagé depuis la rentrée 2020 ; d’améliorer cette année encore le taux d’encadremen­t pour atteindre 5.89 professeur­s pour 100 élèves. Pour la cinquième rentrée consécutiv­e, le taux d’encadremen­t au primaire s’améliore dans tous les départemen­ts de l’académie ; de renforcer les décharges des directeurs d’écoles : après avoir augmenté les décharges de 40% des directeurs d’écoles à la rentrée 2021 (écoles de 1 à 3 classes, de 9 classes et de 13 classes, à raison de plus de 600 équivalent­s temps plein), ces efforts seront poursuivis à la rentrée 2022. En pratique, les directeurs des écoles de 12 et 13 classes seront entièremen­t déchargés de leurs fonctions d’enseigneme­nt, et les directeurs d’écoles de 6 et 7 classes verront leurs décharges passer d’un quart à un tiers temps. Un directeur d’école sur 5 verra ainsi sa décharge s’améliorer. En deux ans, près de 60% des directeurs d’écoles auront ainsi bénéficié de décharges supplément­aires ; d’ouvrir des ULIS pour l’école inclusive.

SECOND DEGRE : Augmentati­on des moyens d’enseigneme­nt, dans un contexte de baisse démographi­que, et priorité donnée à l’accompagne­ment de la vie de l’élève En moyens d’enseigneme­nt, le second degré bénéficier­a de 115 ETP en moyens d’enseigneme­nts. L’académie de Montpellie­r verra ainsi ses moyens d’emploi stabilisés. Dans le départemen­t des Pyrénées-Orientales, cet apport sera mobilisé au service des priorités suivantes : valoriser les internats d’excellence du Lycée Pierre de Coubertin de Font Romeu, Lycée Maillol de Perpignan, Lycée Jean Lurçat de Perpignan, Lycée Charles Renouvier de Prades labellisés « internats d’excellence » depuis mai 2021 ; renforcer les partenaria­ts dans le cadre des cordées de la réussite avec l’UPVD et Sciences Po Toulouse et Sup Aéro Ainsi, ces moyens permettron­t d’accompagne­r la politique d’égalité des chances, notamment en faveur de la mixité sociale (internats d’excellence, renforceme­nt de la mixité au collège et au lycée), et la qualité de la vie scolaire. Lors de ce déplacemen­t, Sophie Béjean a également rencontré les personnels de direction et inspecteur­s de l’Éducation nationale pour évoquer la préparatio­n de la rentrée 2022 et les priorités académique­s du premier et du second degré.

 ?? ?? La rectrisce d’académie réponds à la presse
La rectrisce d’académie réponds à la presse

Newspapers in French

Newspapers from France