Fran­che­ment… !

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - FAITS&GESTES -

Fran­che­ment, cet as­pect com­plè­te­ment pa­thé­tique et pué­ril de la po­li­tique, avec une op­po­si­tion qui aboie parce qu’un re­ma­nie­ment met 24h de plus que ce qu’elle at­ten­dait, per­son­nel­le­ment, ce­la me dé­range ! Fran­che­ment, Il n’y a pas de va­cance du pou­voir, et toutes les spé­cu­la­tions sur ce re­ma­nie­ment, son ti­ming, sa te­neur, ne sont qu’une écume in­si­gni­fiante. Fran­che­ment, ar­rê­tons de vou­loir ac­cé­lé­rer le temps in­uti­le­ment, c’est dan­ge­reux et stu­pide ! Fran­che­ment, fau­drait-il qu’une po­li­tique éco­no­mique donne des ré­sul­tats tan­gibles en un an ? Alors que nous sa­vons toutes et tous que les ré­formes mettent du temps à se né­go­cier, à se vo­ter ? De même, à la moindre ac­tua­li­té, fran­che­ment, doit-il y avoir une ré­ac­tion en haut lieu ! Alors…com­pre­nons qu’un re­ma­nie­ment mi­nis­té­riel ne peut être ré­glés par les mé­dias qui veulent im­po­ser leur propre tem­po, pour mieux cher­cher des po­lé­miques en­suite. Fran­che­ment, lais­sons donc ce gou­ver­ne­ment tra­vailler, pour une fois qu’on en a un qui ose ré­for­mer…! In fine, dans moins de quatre ans, soit on les vi­re­ra, soit on les re­con­dui­ra ! Fran­che­ment…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.