2 mois avec sur­sis pour conduite sous état al­coo­lique

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - FAITS&GESTES -

Mme T., fé­brile, com­pa­raît pour la pre­mière fois de­vant un tri­bu­nal. Elle est ac­cu­sée d’avoir pro­vo­qué un ac­ci­dent alors qu’elle condui­sait sous état al­coo­lique et d’avoir pris la fuite.

Les faits se dé­roulent à La­bas­tide-st-pierre le 19 juin de cette an­née. Mme T. cir­cule tran­quille­ment en voi­ture et se dé­porte sans s’en rendre compte sur la voie de gauche. Elle per­cute alors une mo­to qui ar­rive en sens in­verse. L’ac­cu­sé ne des­cend pas de son vé­hi­cule et conti­nue sa route. Elle se­ra re­trou­vée ga­rée sur le bas­cô­té un peu plus loin par les gen­darmes. Ces der­niers ef­fec­tuent un contrôle d’al­coo­lé­mie qui se ré­vé­le­ra po­si­tif avec un taux de 1,40 mg par litre d’air ex­pi­ré.

A la barre, Mme T. n’en mène pas large. Elle ex­plique qu’elle n’a pas fui mais qu’elle avait eu un mo­ment d’ab­sence après l’ac­ci­dent et qu’elle avait cher­ché un en­droit sûr pour s’ar­rê­ter. “Quand les gen­darmes m’ont trou­vé, j’étais as­sise dans ma voi­ture et je leur ai dit que je ve­nais d’avoir un ac­ci­dent”.

Quand Mme le juge l’in­ter­roge sur sa si­tua­tion per­son­nelle, elle ré­pond qu’elle se fait soi­gner pour pro­blème d’al­coo­lisme et n’ayant plus de per­mis, elle se rend au tra­vail en scoo­ter.

Au mo­ment de prendre la pa­role, Mr le pro­cu­reur s’étonne des ex­pli­ca­tions don­nées par l’ac­cu­sé : “4 km pour trou­ver un en­droit pour vous ar­rê­ter, c’est un peu long, vous ne trou­vez pas ?”

Mme T. se­ra ju­gée cou­pable des faits qui lui sont re­pro­chés et se­ra condam­né à 2 mois de pri­son avec sur­sis mise à l’épreuve pen­dant 2 ans, à une obli­ga­tion de soins, à une sus­pen­sion de per­mis de 6 mois et une amende de 100 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.