Confé­rence de presse de L’UDI 82 « L’eu­rope est utile, bé­né­fique »

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - DÉPARTEMENT - Mi­la

A l’ini­tia­tive de son Pré­sident M. Jean-lou Le­vi, L’UDI 82 avait convo­qué la presse pour une confé­rence, en pré­sence de M. Da­niel Le­ca, se­cré­taire gé­né­ral de L’UDI.

Da­niel Le­ca pré­cise : «L’UDI se ré­or­ga­nise, se re­struc­ture, se re­lance, c’est 60 par­le­men­taires au ni­veau na­tio­nal, 700 conseillers dé­par­te­men­taux et conseillers ré­gio­naux, 3 000 élus lo­caux, c’est au­jourd’hui la troi­sième force ter­ri­to­riale. Dans l’en­semble des fé­dé­ra­tions, on en­cou­rage nos élus à or­ga­ni­ser des col­loques avec des thé­ma­tiques. Au­jourd’hui nous avons un su­jet qui est d’ac­tua­li­té, l’at­taque de la laï­ci­té, mais nous avons une deuxième ac­tua­li­té forte qui est l’élection eu­ro­péenne puisque L’UDI se pré­pare, et le congrès qui va se te­nir le 15 dé­cembre à Is­sy les Mou­li­neaux, de­vrait dé­ci­der de la mise en place d’une liste in­dé­pen­dante, dont le chef de file pour­rait être Jean-ch­ris­tophe La­garde.

De son cô­té M. Jean-lou Le­vi pré­cise : « Nous avons or­ga­ni­sé ce cycle de confé­rences, ou de col­loques, pour re­lan­cer L’UDI 82 qui était en som­meil et que nous avons ré­veillée en mai 2018. On peut pen­ser que ce colloque sur la laï­ci­té est à contre cou­rant avec l’ac­tua­li­té des gi­lets jaunes et de ce qui se passe en France, et pour­tant c’est un su­jet dont il faut par­ler, car c’est un pi­lier de notre ré­pu­blique et notre ré­pu­blique est au­jourd’hui at­ta­quée. C’est un su­jet im­por­tant, pour nous UDI, qui sommes pro­fon­dé­ment eu­ro­péens et ré­pu­bli­cains. »

M. Le­ca in­siste : « L’UDI a au­jourd’hui une li­ber­té, une in­dé­pen­dance, aus­si bien des Ré­pu­bli­cains, comme de la Ré­pu­blique en Marche, qui nous per­met de pré­pa­rer les élec­tions eu­ro­péennes en toute in­dé­pen­dance, mais éga­le­ment, en pa­ral­lèle, de pré­pa­rer les élec­tions mu­ni­ci­pales qui font par­tie des en­jeux im­por­tants sur les­quels nous nous po­si­tion­nons. »

Beau­coup d’ins­ti­tu­tions sont dé­con­nec­tées de la vie de nos conci­toyens.

Ne pou­vant élu­der les ques­tions sur l’ac­tua­li­té bru­lante, M. Le­ca re­con­nait : «C’est une re­mise en ques­tion pro­fonde de nos ins­ti­tu­tions, qui est le fruit d’un hé­ri­tage, qui pour une cer­taine part leur donne rai­son, nous n’avons pas su, les par­tis po­li­tiques, les syn­di­cats et toutes les or­ga­ni­sa­tions struc­tu­rées re­nou­ve­ler à la fois les hommes et les femmes qui les in­carnent et les dis­cours qui sont por­tés. Nous de­vons avoir conscience que beau­coup d’ins­ti­tu­tions sont dé­con­nec­tées de la vie des fran­çais.»

Il pour­suit : «Un mes­sage que nous sou­hai­tons pas­ser, c’est que nous sommes les pre­miers eu­ro­péens, nous consi­dé­rons que l’eu­rope est utile, qu’elle est bé­né­fique, le slo­gan sur le­quel nous nous po­si­tion­nons est : une France forte dans une Eu­rope fé­dé­rée. Mais nous pou­vons éga­le­ment as­su­mer un dis­cours cri­tique sur un cer­tain nombre de choses sur l’eu­rope et avoir un dis­cours de vé­ri­té. »

« Nous voyons bien que l’eu­rope prô­née par le Pré­sident de la Ré­pu­blique est une Eu­rope néo­li­bé­rale, une Eu­rope de mar­chés sur la­quelle nous avons un cer­tain nombre de points de vi­gi­lance. La ques­tion des tra­vailleurs dé­ta­chés n’est pas ré­glée au­jourd’hui, la ques­tion de la ges­tion des mi­gra­tions n’est pas ré­glée au ni­veau Eu­ro­péen, nous vou­lons avan­cer sur un cer­tain nombre de su­jets qui n’avancent pas et sur­tout pro­po­ser une al­ter­na­tive po­li­tique aux fran­çais. Nous ne vou­lons pas lais­ser pen­ser aux fran­çais que cette élection se­ra un ré­fé­ren­dum pour ou contre Em­ma­nuel Ma­cron, c’est une élection qui va concer­ner en pre­mier lieu la place de la France en Eu­rope et l’ave­nir de l’eu­rope. »

Concer­nant L’UDI82, M. Jean Lou Le­vi confirme : «Il nous faut d’abord tra­vailler, c’est ce qu’at­tendent nos conci­toyens, qu’on leur pro­pose des so­lu­tions aux pro­blèmes qu’ils ren­contrent.»

A la ques­tion des mu­ni­ci­pales, il tient à pré­ci­ser que rien n’a été dé­ci­dé et qu’il fau­dra te­nir compte des élec­tions Eu­ro­péennes, qui de­vraient dé­bou­cher, d’après lui, sur une nou­velle re­com­po­si­tion de la vie po­li­tique. « Nous sommes clai­re­ment in­dé­pen­dants, il n’y a plus d’ex­clu­sive dans les dis­cus­sions avec le LR, la dis­cus­sion est ou­verte, la seule li­mite que l’on se pose, c’est qu’il est hors de ques­tion de dis­cu­ter avec les ex­trêmes ou de conclure des ac­cords élec­to­raux avec des ex­trêmes.»

M. Jean-lou Le­vi Pré­sident UDI 82 et M.da­niel Le­ca Se­cré­taire Gé­né­ral

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.