Face à la gare, un res­tau­rant pas comme les autres !

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - MONTAUBAN - Mi­la

Rue Sa­len­gro, face à la gare de Mon­tau­ban, vous pou­vez dé­jeu­ner pour un prix mo­dique, dans un res­tau­rant dif­fé­rent, puis­qu’il s’agit d’un res­tau­rant d’ap­pli­ca­tion, où des per­sonnes en in­ser­tion se fa­mi­lia­risent avec un nou­veau mé­tier. Son nom : « res­to­ven­tis for­ma­tion ». Les sta­giaires qui sont en cui­sine ou au ser­vice, suivent une for­ma­tion d’une du­rée de six mois qui a com­men­cé en no­vembre. Ils sont en­ca­drés par Eric Pi­quet, chef cui­si­nier, for­ma­teur et par Valérie, qui est en salle et en fin de for­ma­tion pour de­ve­nir for­ma­trice. Ce sont en tout huit cui­si­niers et sept ser­veurs qui sont à votre dis­po­si­tion.

Un des ser­veurs sta­giaires, Georges Du­dois Go­nin est en re­con­ver­sion, après une for­ma­tion de CAP de ven­deur et de pré­pa­ra­teur de com­mande, il s’est tour­né vers la res­tau­ra­tion car, dit-il, il aime le con­tact hu­main. A 50 ans pas­sés, il s’est fixé un nou­veau challenge et semble prendre beau­coup de plai­sir à son nou­veau mé­tier.

Les sta­giaires re­cru­tés sont en in­ser­tion, en liai­son avec pôle em­ploi de Ca­hors et de Mon­tau­ban. . L’ob­jec­tif est qu’ils puissent trou­ver un tra­vail ra­pi­de­ment après leur for­ma­tion. Eric Pi­quet est très im­pli­qué dans le par­cours de ses sta­giaires puis­qu’il conti­nue de les suivre après la for­ma­tion: « On les ap­pelle pour sa­voir où ils en sont, dé­jà trois sta­giaires ont un contrat pour la sai­son d’été, c’est une belle sa­tis­fac­tion»

Une dif­fi­cul­té, le res­tau­rant est ou­vert uni­que­ment le mer­cre­di et le jeu­di et pen­dant les pé­riodes de for­ma­tion, de pré­fé­rence sur ré­ser­va­tion. Mais les agents de la SNCF en voi­sins, ne s’y trompent pas et font par­tie des clients habituels.

Un me­nu à un prix très abor­dable, un ser­vice qui ne de­mande qu’à se per­fec­tion­ner, une énorme vo­lon­té de bien faire chez les sta­giaires, une dé­marche so­li­daire, au­tant de bonnes rai­sons pour pous­ser la porte de cet établissement qui a be­soin de vous.

Les sta­giaires et leurs for­ma­teurs.

La de­van­ture du res­tau­rant pour ne pas le man­quer

Valérie une for­ma­trice en for­ma­tion.

Eric Pi­quet chef et for­ma­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.