Guerre d'al­gé­rie : hom­mage aux com­bat­tants

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - LA UNE -

En re­gar­dant vers l’ave­nir, la France se sou­vient de son pas­sé et ex­prime sa gra­ti­tude...

C’ est en pré­sence de Mme la Sous Pré­fète Mme C. Pla­tel, de Mr. J. P. Be­siers de Cas­tel­sar­ra­sin et Vice Pré­sident du Con­seil Dé­par­te­men­tal ; du Com­man­dant Pro­tois Com­man­dant la Compagnie de Gen­dar­me­rie de Cas­tel­sar­ra­sin, du Com­man­dant Gue­rin chef de la cir­cons­crip­tion de Po­lice Na­tio­nale de Cas­tel­sar­ra­sin , du Ca­pi­taine Pra­dié re­pré­sen­tant le Chef du Centre de se­cours In­ter­com­mu­nal le Ca­pi­taine Per­ro­cheau du Ca­pi­taine Cle­ment Com­man­dant du CIEC, de re­pré­sen­tants d’an­ciens Com­bat­tants de L’UNC, An­ciens Mé­daillés Mi­li­taires et Sou­ve­nir Fran­çais, des por­te­dra­peaux, que s’est dé­rou­lée la cérémonie d’hom­mage aux Morts pour la France pen­dant la Guerre d’al­gé­rie et les com­bats du Ma­roc et de Tu­ni­sie. La Mar­seillaise a été en­ton­née par les per­son­na­li­tés pré­sentes et trois gerbes ont été dé­po­sées au pied du Mo­nu­ment au Mort (Sous Pré­fec­ture, Mai­rie, et UNC)

- M. Ed­mond Do­mi­na­ti Pré­sident de la V° sec­tion UNC et Mé­daillés Mi­li­taires li­sait le mes­sage sui­vant :

Cet Hom­mage nous in­vite à ré­flé­chir sur le sens de leur sa­cri­fice. Les ci­vils sont les vic­times d’un ad­ver­saire qui mas­sacre aveu­gle­ment les hommes, les femmes, les en­fants et les vieillards. Les mi­li­taires agissent dans l cadre des di­rec­tives qu’ils re­çoivent du gou­ver­ne­ment fran­çais pour ré­ta­blir la paix fran­çaise en Al­gé­rie …

Des di­zaines de mil­liers de ci­vils et de sup­plé­tifs ont été mas­sa­crés et un mil­lion d’al­gé­riens eu­ro­péens et nord afri­cains a dû s’exi­ler. … suite à tous ces exils nous de­vons ré­flé­chir sur le der­nier cou­plet de notre hymne na­tio­nal; “Amour sa­cré de la Pa­trie, toi qui sou­tiens nos bras ven­geurs”...

Ma­dame La Sous Pré­fète C. Pla­tel li­sait le mes­sage de a lu le mes­sage de Ge­ne­viève Dar­rieus­secq, se­cré­taire d’état au­près de la mi­nistre des Ar­mées. “Il y a 60 ans, la guerre en­trait dans sa qua­trième an­née et ga­gnait Al­ger. Un pas de plus vers la vio­lence était fran­chi. Il y a 60 ans, beau­coup com­bat­taient pour la France et l’on dé­cou­vrait le vi­sage de la guerre d’al­gé­rie qui mar­que­rait à vie toute une gé­né­ra­tion. La so­cié­té en­tière a été impliquée dans ce conflit. Près de deux mil­lions de Fran­çais ont ser­vi nos armes, 70 000 ont été bles­sés, 25 000 sont tom­bés pour la France. N’ou­blions pas les souf­frances des ci­vils, le ra­pa­trie­ment dif­fi­cile des Fran­çais et les Har­kis. Pen­sons éga­le­ment aux dis­pa­rus ci­vils et mi­li­taires. Les armes se sont tues de­puis 56 ans. Pro­gres­si­ve­ment, l’his­toire s’em­pare de cette pé­riode. Afin que les jeunes gé­né­ra­tions aient une juste com­pré­hen­sion de ce conflit, il est né­ces­saire d’as­su­rer, par l’édu­ca­tion, la trans­mis­sion de la connais­sance et de ces mémoires. C’est une des mis­sions ma­jeures de l’etat

En re­gar­dant vers l’ave­nir, la France se sou­vient de son pas­sé et ex­prime sa gra­ti­tude pour ceux qui ont com­bat­tu pour elle. C’est le sens de cette jour­née na­tio­nale.

Les porte-dra­peaux

An­ciens Com­bat­tants

dé­pôt de gerbe de l’ UNC : MM Do­mi­na­ti et Mille­can

dé­pôt de gerbe de Mme la Sous Pré­fète C. Pla­tel

dé­pôt de gerbe de Mr J. P. Be­siers Maire de Cas­tel­sar­ra­sin et MRS. Lannes Conseiller mu­ni­ci­pal

Les per­son­na­li­tés

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.