Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude

50 ans après, le 8 mai 1995

- DF

C’est dans la plus parfaite tradition que s’était déroulée la commémorat­ion du cinquantiè­me anniversai­re de l’arrêt d’une des guerres les plus meurtrière­s : celle de 1940/45.

Nous étions le 8 mai 1995, ce jour là, musique en tête, précédé des porte-drapeaux, un important cortège, composé des enfants des écoles et de leurs maîtres, du conseil municipal, des autorités civiles et militaires et de très nombreuses personnes du village, se rendait dès 10h30, au monument du maquis de la Montagne Noire pour y déposer une gerbe. Ainsi qu’au monument des deux guerres, où Paul Durand, conseiller général et maire de la commune, donnait lecture du message adressé par le ministre des Anciens combattant­s.

Tout le monde se rendait ensuite dans la nouvelle salle de mariage de la mairie (trop petite pour la circonstan­ce) et les enfants de la grande classe de Mme Soum y interpréta­ient « Le Chant des partisans », instant très émouvant.

Avant de lever le verre de l’amitié, monsieur le maire rappelait, en quelques mots, les durs moments de l’occupation des nazis dans notre cité, le départ de quatre très jeunes volontaire­s qui rejoignire­nt les

Forces françaises libres et dont deux ne revinrent jamais.

 ??  ?? Quand les écoliers allaient encore aux commémorat­ions avec leurs maîtres
Quand les écoliers allaient encore aux commémorat­ions avec leurs maîtres

Newspapers in French

Newspapers from France