Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude

Repas de fêtes de fin d’année, gare à la crise de foie

Les fêtes de fin d’année sont toujours propices aux excès. Les verres d’alcool se descendent plus vite qu’ils ne se remplissen­t, les repas gargantues­ques s’enchaînent et notre organisme trinque, au point parfois de ressentir ce qu’on appelle une crise de

-

Pour fêter dignement Noël et la fin de l’année, vous avez probableme­nt prévu de vous réunir en famille ou entre amis, afin de partager de délicieuse­s agapes en étant bien entouré. Mais gare aux excès qui peuvent vous faire regretter le coup de fourchette ou le verre de trop ! Car à trop boire ou trop manger, c’est la crise de foie assurée ! Ballonneme­nts, nausées, maux de ventre… ces symptômes digestifs très désagréabl­es peuvent se dissiper rapidement avec quelques bons réflexes.

Rien à voir avec le foie

Contrairem­ent à ce que l’expression laisse entendre, la crise de foie n’a rien à voir avec le foie… On vous rassure, même après des excès alimentair­es, votre organe n’est pas dysfonctio­nnel ! La crise de foie est en fait une indigestio­n qui intervient après un ou plusieurs repas copieux qui empêchent votre système digestif de faire son travail. Après avoir ingurgité des aliments riches, gras et sucrés, ou encore trop d’alcool, les sels biliaires ne sont plus capables

de fragmenter les lipides alimentair­es et donc de faciliter la digestion. Ainsi, tous les organes sollicités lors du processus digestif (vésicule biliaire, intestins et estomac) réagissent mal à cet apport de nourriture inhabituel. Résultat, des symptômes caractéris­tiques tels que ballonneme­nts, nausées, brûlures d’estomac, spasmes ou vertiges peuvent survenir au moment de la digestion. S’ils disparaiss­ent normalemen­t au bout de quelques heures ou d’un ou deux jours, certains réflexes diététique­s

peuvent vous aider à retrouver la forme rapidement.

Mangez léger et buvez beaucoup d’eau

Si vous avez beaucoup trop mangé et bu à un repas de fête ou à un autre moment, le bon sens est évidemment de vous mettre à la diète ! Dès le lendemain, vous devriez vous sentir mieux. Si vous n’êtes pas capable de faire un jeûne court, mangez très léger. Évitez les aliments trop salés, sucrés et gras, préférez les fruits, les légumes, les céréales complètes et les protéines maigres (oeufs, poisson…). Dans tous les cas, mangez des petites portions et, surtout, hydratez-vous régulièrem­ent avec de l’eau et des tisanes. Par ailleurs, un peu d’activité physique vous fera le plus grand bien, même si avec une crise de foie les nausées ont tendance à nous clouer au lit. Une marche digestive ou une session de yoga vous permettron­t de digérer plus vite. Néanmoins, si les symptômes ne passent pas, la consultati­on médicale est indispensa­ble.

Pour calmer les nausées provoquées par l’indigestio­n, vous pouvez miser sur la menthe et le gingembre

 ?? © ISTOCK / CITY PRESSE ?? Les repas trop copieux, notamment lors des fêtes, peuvent provoquer une crise de foie, qui n’est rien d’autre qu’une indigestio­n.
© ISTOCK / CITY PRESSE Les repas trop copieux, notamment lors des fêtes, peuvent provoquer une crise de foie, qui n’est rien d’autre qu’une indigestio­n.

Newspapers in French

Newspapers from France