Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude

Dénoncez le manque d'accès aux soins

- J.P. : Quechoisir.org

Avoir un accès efficace et rapide aux soins, ce n’est pas si facile en France. D’après le Conseil national de l’ordre des médecins, le nombre de généralist­es a en effet baissé de 10 128 praticiens en 12 ans, pour atteindre 84 133 profession­nels enregistré­s en 2022. Or, cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir en raison d’importants départs à la retraite. Quant à la densité médicale, autrement dit le nombre de médecins par habitant, elle s’élève à 121 généralist­es en moyenne pour 100 000 habitants, contre 141 en 2010. Sachant, évidemment, que les disparités entre territoire­s sont nombreuses. Mais la situation est bien pire lorsqu’on s’intéresse à certaines branches spécialisé­es ! En se basant sur l’offre médicale accessible à moins de 45 minutes de route, L’UFC-QUE Choisir a en effet estimé que « 19,3 % des Français résident dans un désert médical pour l’ophtalmolo­gie, et que 24,8 % des femmes et 28,9 % des enfants habitent respective­ment dans un désert médical gynécologi­que et pédiatriqu­e ». Pire, les chiffres explosent si l’on tient compte seulement des praticiens respectant le tarif de base de la Sécurité sociale (59,3 % de déserts médicaux pour les ophtalmolo­gues, 69,6 % pour les gynécos et 50,3 % pour les pédiatres). Dénonçant l’échec des pouvoirs publics à réguler l’installati­on des médecins pour améliorer l’accès aux soins des Français, L’UFC-QUE Choisir a décidé d’attaquer le gouverneme­nt pour inaction devant le Conseil d’état. Afin de médiatiser sa démarche, une campagne « #Masanténat­tendplus » a également été lancée et une pétition nationale mise en ligne. • Signez la pétition sur

Newspapers in French

Newspapers from France