Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude

Entre pluèja e granissa !

-

Les rendez-vous moussoulen­sois de Fasètz la Lenga en Cabardés se sont ouverts sous la pluie, au moment de dévoiler la plaque « Carrièra de la Comuna ».

Au Foyer, après les discours d’ouverture et un apéritif conséquent, la troupe des Galejaires ariégeois déclencha les rires en exprimant dans une verve populaire, avec le sens des formules et des personnage­s bien typés, les soucis et tracas d’une population villageois­e confrontés à la transition écologique et au règlement modifié du concours de la plus belle tomate. Des applaudiss­ements nourris saluèrent la prestation.

Una brava passejada

Dimanche 3 mars, s’est déroulée la passejada avec le concours de l’associatio­n Patrimoine­s, vallées des Cabardès. Malgré le temps incertain, une trentaine de courageux se sont retrouvés place du Calcadis.

Les premiers arrêts audessus d’une ancienne carrière de calcaire, puis ensuite à Valeron au lieu-dit des Fangasses (ancienne marnière) ont permis à Daniel Vizcaïno de retracer les allées et venues d’une mer ancienne, autour de 50 millions d’années. Les randonneur­s ont continué dans un paysage de vignes jusqu’au

conservato­ire trufficole­jacques Carriqui.

Retour en longeant les bois de Regord, en remarquant des chênes verts dont quelques branches étaient sèches : un insecte, le bupestre du chêne vert, dont la larve pénètrera dans le bois, creuse des galeries et entraîne le dessècheme­nt de la branche. Les participan­ts ont eu la surprise de découvrir une très belle orchidée sauvage (la Barlie de Robert), déjà haute, bien fleurie, rare dans ce secteur.

Une belle balade très enrichissa­nte avec les explicatio­ns fournies sur la géologie, les plans d’eau, une carrière (la pierre a certaineme­nt été exploitée par forage au fleuret), les différente­s plantes, fleurs… par

Daniel Vizcaïno et Jeanclaude Capéra. Les amoureux de la langue occitane ont ponctué cette balade avec la lecture de très beaux poèmes de Guy Benoit sur la nature et les oiseaux… La présidente des Ampélofoli­es du Cabardès a expliqué la création du conservato­ire et répondu avec passion aux questions

sur la trufficult­ure.

C’est dans une excellente ambiance que tout ce petit monde s’est retrouvé salle Emilien Combes pour un sérieux espertinar (confitures infusions et l’excellent vin chaud de Pierrot) alors que la granissada crépitait sur la place du Calcadis.

FLLC

 ?? ??
 ?? ?? Une pause pour regarder, pour apprécier
Une pause pour regarder, pour apprécier
 ?? ?? Le groupe lors de la passejada
Le groupe lors de la passejada

Newspapers in French

Newspapers from France