Car­bu­rants chers, réa­li­té ou fan­tasme ?

Les mé­dias ne cessent de nous abreu­ver des di­verses aug­men­ta­tions du prix de l’es­sence

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - LA UNE - CB65

Les mé­dias ne cessent de nous abreu­ver des di­verses aug­men­ta­tions du prix du car­bu­rant de­puis quelques jours. L’es­sence est elle de­ve­nue un pro­duit de luxe ! Est ce la vé­ri­té ou jouent ils à faire mon­ter la ten­sion pour faire mon­ter....les au­diences ? Pour vé­ri­fier ces af­fir­ma­tions, il est né­ces­saire de faire un pe­tit re­tour en ar­rière de ... 38 ans ! En 1980, le taux brut du SMIC en France s’éle­vait à 14,29 Francs/heure soit 2,18 eu­ros. Le prix du car­bu­rant était alors de 4,17 francs soit 0,63 eu­ro. Avec une heure de tra­vail, un sa­la­rié payé au SMIC pou­vait ache­ter 3,46 litres d’es­sence. En 2018, le SMIC ho­raire brut est de 9,88 eu­ros et le prix de l’es­sence de 1,509 eu­ro le litre. Avec une heure de tra­vail, on peut donc ache­ter 6,54 litres de car­bu­rant. Si l’on tient compte des pro­grès tech­niques qui ont per­mis d’éco­no­mi­ser plus de 30% de car­bu­rant, le cal­cul est simple : Rou­ler coûte 2,5 moins cher qu’il y a 40 ans ! Vé­ri­tas co­gnos­ci­tur au­rait dit Jules Cé­sar...

Faire le plein coûte de moins en moins cher !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.