Hal­lo­ween

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - LE POINT FORT -

De­puis quelques dé­cen­nies c’est une mode qui s’est du­ra­ble­ment ins­tal­lée en France. Elle nous vient d’Amé­rique, ame­née par les mi­grants ir­lan­dais des siècles pré­cé­dents. C’est le re­tour des morts pen­dant la nuit qui pré­cède la Tous­saint. Ma­thilde n’était pas très fa­vo­rable à cette ma­ni­fes­ta­tion très com­mer­ciale jus­qu’à ce qu’elle prenne conscience que c’était là l’oc­ca­sion de par­ler de la mort avec les plus jeunes. Car nous vi­vons à notre époque comme si nous étions éter­nels en évi­tant d’abor­der ce su­jet. Ma­thilde en parle ré­gu­liè­re­ment et sans ta­bou avec les deux amies plus âgées qu’elle dont elle s’oc­cupe. Sa voi­sine qui a été la se­cré­taire de feu son ma­ri et qu’elle vi­site tous les soirs et la ma­man d’une de ses amies dis­pa­rue il y a main­te­nant quatre ans et qu’elle va voir à la mai­son de re­traite une fois par se­maine.

L’une et l’autre re­grettent de ne pas pou­voir abor­der li­bre­ment ce su­jet avec leurs proches qui, dès qu’elles en parlent, les font taire. Au­tre­fois on cô­toyait la mort tout au long d’une vie qui était plus courte. On vi­vait avec elle. Elle était prise en compte par la re­li­gion. Au­jourd’hui elle ar­rive sans qu’on y soit pré­pa­ré. Elle fait pour­tant par­tie de la vie. Sa pré­sence iné­luc­table, au lieu de nous ter­ro­ri­ser, de­vrait nous ai­der à mieux vivre. C’est ce que pense Ma­thilde. On ne parle pas de la mort parce qu’on en a peur. Et on en a peur parce qu’on n’en parle pas... Ce se­rait pour­tant un moyen de la dé­dra­ma­ti­ser, de l’ap­pri­voi­ser, en quelque sorte. De la pré­pa­rer en in­for­mant très tôt ses proches de ses dé­si­rs. Don d’or­ganes, in­ci­né­ra­tion, in­hu­ma­tion, cé­ré­mo­nie, mu­sique... Cette an­née, pour cause de panne de voi­ture, Ma­thilde n’a pas pu al­ler ame­ner des fleurs sur la tombe ni de ses deux grands mères, ni du grand père, ni de ses pa­rents, ni de son ma­ri. Elle ira la se­maine pro­chaine. Ils l’at­ten­dront bien quelques jours de plus...

Alain Pa­ga

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.