La li­vèche

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - DÉPARTEMENT -

La li­vèche est l’an­cêtre de tous les cé­le­ris branches et raves, qui ont tous gar­dé cette arôme si ca­rac­té­ris­tique. On l’ap­pelle éga­le­ment cé­le­ri per­pé­tuel, cé­le­ri vi­vace, cé­le­ri bâ­tard, ache de mon­tagnes ou arbre à Mag­gi (dont les bouillons-cubes au­raient la sa­veur).

QUAND RÉ­COL­TER LA LI­VÈCHE ?

On ré­colte les feuilles de li­vèche au prin­temps, les graines à la fin de l’été et les ra­cines à la fin de l’au­tomne.

UTI­LI­SA­TION IN­TERNE :

Diu­ré­tique, amai­gris­sante, an­ti­con­vul­sive, sé­da­tive, di­ges­tive, ex­pec­to­rante, sto­ma­chique, car­mi­na­tive, dé­toxi­fiante, an­ti­bac­té­rienne, an­ti­spas­mo­dique.

UTI­LI­SA­TION EX­TERNE :

An­ti­my­co­sique, an­ti­pa­ra­si­taire.

IN­DI­CA­TIONS THÉ­RA­PEU­TIQUES USUELLES :

Trai­te­ment des rhu­ma­tismes, de la mi­graine, des troubles de la mens­trua­tion, du pso­ria­sis., de la dys­pep­sie, des crampes, des fla­tu­lences, des in­flam­ma­tions des voies uri­naires, des oe­dèmes, de la bron­chite et pré­ven­tion des li­thiases ré­nales.

CONSOM­MA­TION :

La li­vèche est très in­té­res­sante en cui­sine où ses feuilles et par­fois ses graines ou ses ra­cines ac­com­pagnent les po­tages, les sauces, les ra­goûts, les pommes de terre ou les cru­di­tés.

Cueillez les feuilles au fur et à me­sure des be­soins, mais vous pou­vez éga­le­ment les con­ge­ler ou les faire sé­cher : elles conser­ve­ront leur puis­sant par­fum.

En ti­sane : 1,5 à 2 g de ra­cine de li­vèche dans 200 ml d’eau bouillante. Lais­ser in­fu­ser une di­zaine de mi­nutes. Fil­trer et boire de 1 à 3 tasses par jour. La li­vèche

PRÉ­CAU­TIONS :

Il est dé­con­seillé de s’ex­po­ser au so­leil lors d’un trai­te­ment à base de li­vèche, car il y a un risque de pig­men­ta­tion de la peau.

CONTRE-IN­DI­CA­TIONS :

La li­vèche est contre-in­di- quée aux per­sonnes at­teintes de ma­la­die du pa­ren­chyme ré­nal ; l’huile es­sen­tielle est pros­crite aux femmes en­ceintes et aux en­fants. Elle est contre-in­di­quée aux per­sonnes souf­frant d’un oe­dème lié au sys­tème car­dio­vas­cu­laire ou au sys­tème uri­naire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.