"La REM : stop... Place à l’hu­ma­nisme des ra­di­caux"

De Jean-Louis Ma­teos

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - LA UNE - CHP

Il est des heures où cha­cun se re­trouve face à ses convic­tions. C’est le sel du mi­li­tan­tisme. Les miennes sont connues de longue date. Je crois en un ra­di­ca­lisme fort, in­dé­pen­dant et au­dible. Ra­re­ment l’ac­tua­li­té n’a été au­tant en lien avec les va­leurs du ra­di­ca­lisme : jus­tice so­ciale et fis­cale, ter­ri­toires, laï­ci­té, tran­si­tion éco­lo­gique, de­ve­nir de l’Europe... L’heure est ve­nue pour le Mou­ve­ment Ra­di­cal-So­cial-Li­bé­ral­qu’au titre d’an­cien P.R.G. j’ai l’hon­neur d’ani­mer conjoin­te­ment avec un an­cien membre du P.R. Va­loi­sien , d’exis­ter par lui même, de fonc­tion­ner de ma­nière co­hé­rente et unie , les Ra­di­caux se doivent de ras­sem­bler au­tour de lui les pro­gres­sistes qui font de l’hu­ma­nisme et du so­li­da­risme la clé de voûte du pacte ré­pu­bli­cain. Loin de nous re­cro­que­viller sur nous, il nous faut d’abord rayon­ner, exis­ter pour pe­ser réel­le­ment de­main dans les dé­bats po­li­tiques . Le fond : ce se­ra es­sen­tiel pour les élec­tions à ve­nir où notre mes­sage de­vra être clair pour re­con­qué­rir des ci­toyens plus que ja­mais désem­pa­rés. La trans­pa­rence et la co­hé­rence de nos pa­roles fe­ra notre force col­lec­tive. Il nous faut ras­sem­bler d’abord toute la fa­mille ra­di­cale. C’est notre res­pon­sa­bi­li­té à toutes et tous. Notre A.G. du 8 dé­cembre est es­sen­tielle pour fixer notre cap com­mun. Dans cet es­prit, je pro­pose de nous re­trou­ver loin de tout es­prit de cha­pelle ré­so­lu­ment tour­né vers notre ave­nir de Ra­di­caux, cha­cune cha­cun, sans ex­clu­sive, se­ra la bien­ve­nue ou le bienvenu pour l’in­dé­pen­dance, la re­nais­sance et l’amour par­ta­gé du ra­di­ca­lisme.

Jean-Louis Ma­téos, co­pré­sident du MRSL-47, an­cien pré­sident du PRG-47

Jean - Louis Ma­téos

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.