Mais où sont pas­sés les oi­seaux ?

Oi­seaux exo­tiques

Le Petit Journal - L'hebdo du Pays Toulousain - - Toulouse Ouest -

En dé­but d’an­née se dé­rou­lait le 64ème cham­pion­nat du monde des oi­seaux exo­tiques. Pas­cal Ri­ve­ra a pré­sen­té 11 oi­seaux de la fa­mille des moyennes et grandes per­ruches : 4 ont ga­gné la mé­daille d’or, 2 l’ar­gent et 2 la bronze. C’est l’abou­tis­se­ment et la confir­ma­tion d’an­nées de sé­lec­tion (tou­jours mé­daillé, chaque an­née). Le concours consiste à éva­luer l’in­té­gra­li­té glo­bale : la taille, le main­tien, le plu­mage, les des­sins et les cou­leurs de l’oi­seau. Sa com­pagne aus­si par­ti­ci­pait au cham­pion­nat mais avec un in­ci­dent de taille : sur les 2 oi­seaux pré­sen­tés, l’un a été vo­lé ou s’est échap­pé? Au­cune ex­pli­ca­tion des or­ga­ni­sa­teurs n’a per­mis aux éle­veurs de com- prendre ce qui s’était pas­sé.

Mais de­puis leur re­tour, c’est une vieille his­toire qui res­sur­git : quelque temps après le mon­dial 2012, sur dé­non­cia­tions ca­lom­nieuses, la DDPP (Di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la pro­tec­tion des po­pu­la­tions, an­cien­ne­ment ser­vices vé­té­ri­naires) a confis­qué 22 oi­seaux dont un cham­pion de France pour dé­faut de pré­sen­ta­tion im­mé­diate d’un do­cu­ment ad­mi­nis­tra­tif. De­puis, Pas­cal Ri­ve­ra n’a tou­jours pas ré­cu­pé­ré ses oi­seaux mal­gré l’or­don­nance du pro­cu­reur. Pla­cés chez des éle­veurs de la ré­gion, cer­tains ont sai­si l’oc­ca­sion de les faire re­pro­duire pour vendre leur pro­gé­ni­ture ce qui est illé­gal. C’est donc par- ta­gé entre la joie des mé­dailles et la peine de ne tou­jours pas avoir leurs 22 oi­seaux que ces éle­veurs conti- nuent leur tra­vail de sé­lec­tion des plus beaux oi­seaux exo­tiques.

Les di­plomes

Pas­cal Ri­ve­ra, un pas­sion­né

Des oi­seaux cham­pions du monde

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.