TRÊVE DES ILLU­MI­NA­TIONS…

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - LA UNE -

Il faut avoir le re­gard d’un en­fant pour s’émer­veiller de­vant tant de splen­deur. Ave­nues, rues et ruelles, quar­tiers, places et pla­cettes, en­seignes et vi­trines, tout de­vient source de joie. Noël en­chan­té, Noël em­bel­li, Noël long­temps at­ten­du..

Ala nuit tom­bée, Ro­dez est une féé­rie. Com­bien som-mes-nous à at­tendre ces soirs de dé­cembre où tout s’em­brase et illu­mine les coeurs ?

Il faut avoir le re­gard d’un en­fant pour s’émer­veiller de­vant tant de splen­deur. Ave­nues, rues et ruelles, quar­tiers, places et pla­cettes, en­seignes et vi­trines, tout de­vient source de joie.

Noël en­chan­té, Noël em­bel­li, Noël long­temps at­ten­du.

Noël éphé­mère, dont nous avons tant be­soin pour ou- blier les tour­ments d’un monde di­vi­sé.

DE­MAIN SE­RA-T-IL MEILLEUR ?

Le temps pré­sent nous ra­mène à la beau­té qui fait la part belle au monde de l’in­no­cence.

Les arbres bruissent de voeux, les cha­lets sont ha­bi­tés par des lu­tins, des flo­cons, des rennes…

Ici, on donne des livres, on dis­tri­bue des prix lit­té­raires, là, on offre des cho­co­lats, ailleurs, on se ré­gale d’une barbe à pa­pa, plus loin, on en­tend un air de mu­sique qui flotte dans la nuit.

Une date, une seule, juste pour ajou­ter au rêve : un lâ­cher de lan­ternes le sa­me­di 22 dé­cembre, à 18 heures, au parc Su­ber­vie des Em­bergues : elles peu­ple­ront la voûte du ciel de leurs étoiles pro­vi­soires.

Que le Noël de Ro­dez gagne les coeurs ! La trêve est heu­reuse, apai­sante.

Les fa­milles dé­gainent leurs por­tables à tout ins­tant ! Et les en­fants… ah ! les en­fants… Ils ont écrit au Père Noël et glis­sé leurs sou­haits dans la grande boîte aux lettres du car­re­four SaintE­tienne !

Au fait, les éco­liers étaient en ce lieu, près des cha­lets, le 6 dé­cembre, pour le lan­ce­ment of­fi­ciel des illu­mi­na­tions.

Qu’on se ras­sure : Ro­dez re­vê­ti­ra son ha­bit de lu­mière jus­qu’au 5 jan­vier 2019.

Et pour la tran­si­tion éco­lo­gique, la ma­gie des illu­mi­na­tions ne doit pas faire ou­blier leur dé­pense éner­gé­tique.

C’est pour­quoi de nou­velles am­poules LED ont été ins­tal­lées. Elles consomment très peu d’éner­gie tout en brillant de mille feux.

C’est bien le moins qu’on puisse es­pé­rer : rê­ver dans le ventre de la nuit, tout en gar­dant les pieds sur terre.

Sou­dain, un renne sur­git au dé­tour d’une rue. Les com­mer­çants ont mis toute leur éner­gie à faire que leur lieu de vie ré­veille notre ima­gi­naire et sus­cite l’éva­sion.

La très com­mer­çante rue du Bal (al­lons-y dan­ser !) offre ses sphères de lu­mières cli­gno­tantes aux pas­sants qui aiment à y flâ­ner, pour mieux en con­tem­pler les vi­trines.

La ca­thé­drale fait se le­ver bien des re­gards. Chaque soir, Notre-Dame se pare d’un im­mense ta­pis de lu­mière qui se ré­pand en cas­cade sur le vaste par­terre de la Place d’Armes.

La place de la Ci­té ruis­selle de do­rures… Pas­sant, ar­rête le pas et laisse-toi sai­sir par la beau­té…

La longue ave­nue Vic­tor Hu­go s’ap­pa­rente aux Champs-Ély­sées. Cer­taines voi­tures ra­len­tissent, pour mieux se lais­ser hap­per par une pluie de lu­mière. En­core un tour de ville, c’est trop beau !

L’im­po­sante étoile de lu­mière scin­tille­ra jus­qu’en dé­but d’an­née pro­chaine pour ré­con­for­ter les âmes meur­tries par une an­née dif­fi­cile.

En plein centre-ville, une grosse mo­to, toute dé­co­rée de guir­landes, d’un sa­pin et même d’un Père Noël, est jo­li­ment re­vê­tue des at­tri­buts de cir­cons­tance.

D’une place à l’autre, le centre-ville re­gorge de trou­vailles. Ici, un gros ours des neiges et un havre de (fausse) glace pour re­fuge où se blot­tir et se lais­ser pho­to­gra­phier.

Pas­sage des Ma­çons, Noël so­li­daire avec l’Uni­cef. Les as­so­cia­tions ca­ri­ta­tives in­ves­tissent non seule­ment les cha­lets, mais aus­si dif­fé­rents lieux du centre ur­bain pour y pré­sen­ter leurs ac­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.