Le re­nou­veau du bouche à oreille avey­ron­nais

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - LA UNE -

Nos com­mer­çants les plus re­com­man­dables ne sont pas tou­jours les plus vi­sibles. L’ex­cep­tion se trouve le plus sou­vent dans nos pe­tites ruelles. « Il fa­brique à la main », « elle a des doigts de fée » … on se le dit à l’oreille comme un se­cret. Le nou­veau site in­ter­net avey­ron­nais J’ai ren­dez-vous en­tend par­ta­ger les confi­dences ! Et pour sou­te­nir le com­merce ar­ti­sa­nal de proxi­mi­té il ac­com­pagne les in­dé­pen­dants dans la pro­mo­tion de leur mé­tier. Il donne de la vi­si­bi­li­té à notre coif­feur, à notre ré­flexo­logue, à notre toi­let­teur ani­ma­lier, à notre ki­né, notre pro­fes­seur de yo­ga, de mu­sique ou de sou­tien sco­laire... Les clients les trouvent fa­ci­le­ment et peuvent prendre ren­dez-vous sur in­ter­net. Jai­ren­dez­vous.com : c’est bien évi­dem­ment le choix d’un nom droit au but. Il a vo­ca­tion à ser­vir à tous les in­dé­pen­dants iso­lés. Voire, pour­quoi pas, de per­mettre aux par­ti­cu­liers qui le sou­haitent de pro­po­ser leurs ser­vices. Par exemple un pro­fes­seur des écoles qui sou­hai­te­rait pro­po­ser des cours du soir ? Der­rière ce nou­veau site in­ter­net : Guillaume Angles et Tho­mas Mo­gha­raei. Le binôme s’est for­mé en Avey­ron. Cette terre de pro­jets est at­ta­chée à l’im­por­tance de la proxi­mi­té dans la re­la­tion client. « Nous vou­lons re­mettre les vi­sages au coeur du di­gi­tal ». Qua­li­té de l’ac­cueil, re­la­tion hu­maine, ser­vice, conseil, écoute, sin­gu­la­ri­té, per­son­na­li­sa­tion, … les atouts de nos com­merces de proxi­mi­té sont pré­cieux. C’est ce cadre de vie qui a ins­pi­ré les deux hommes pour dé­ve­lop­per le re­la­tion­nel dans un ou­til de ges­tion d’ac­ti­vi­té à des­ti­na­tion des in­dé­pen­dants. 52% des fran­çais peuvent chan­ger de pro­fes­sion­nel non par las­si­tude mais par coup de foudre pour un concur­rent. « Ce sont les pe­tites at­ten­tions qui font la dif­fé­rence » rap­pellent ses co­fon­da­teurs, « elles sont la grande force de notre com­merce de proxi­mi­té ». Quant au ta­rif, pour le client c’est gra­tuit. Pour le pro­fes­sion­nel c’est éco­no­mique, « on ne pré­lève que 5% de com­mis­sion sur les ren­dez­vous pris en ligne. Nous sommes loin des 15 à 30 % ap­pli­qués par les géants du nu­mé­rique. Nous en­tre­te­nons une re­la­tion de confiance avec nos com­mer­çants. Ce qui sup­pose de res­pec­ter leur tra­vail ». Les pro­fes­sion­nels qui dé­butent se­ront sans au­cun doute sé­duits par cette ta­ri­fi­ca­tion au pro­ra­ta, donc sans risque et pro­gres­sive. https://jai­ren­dez­vous.com/

Jai­ren­dez­vous.com, une équipe Franck Tour­ne­ret) qui gagne !!! (Pho­to de

Franck Tour­ne­ret à fait confiance à Jai­ren­dez­vous.com (Pho­to de Franck Tour­ne­ret)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.