La vo­lon­té in­flexible de faire vivre une crèche-école ma­ter­nelle

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - DÉPARTEMENT - CONTACT : 06 03 54 43 42

Al’ori­gine de l’as­so­cia­tion « Pour les bé­bés de Al­to Sa­la­ver­ry » (fa­mi­liè­re­ment ap­pe­lée « Pour les bé­bés du Pé­rou »), une ex­pé­rience forte. Té­moi­gnage de sa pré­si­dente.

A plu­sieurs re­prises, Isa­belle Le Moal en­seigne bé­né­vo­le­ment au Pé­rou. Ses ac­ti­vi­tés la conduisent à l’Al­liance fran­çaise. Puis elle par­ti­cipe à des ac­tions hu­ma­ni­taires dans les bi­don­villes de Tru­jillo, à 700 km au nord du pays. Mar­quée dès l’en­fance par la pré­ca­ri­té, elle se montre sen­sible à ce mi­lieu dé­fa­vo­ri­sé.

Au­jourd’hui à la tête d’une

as­so­cia­tion de 140 adhé­rents et dont le siège est à Cei­gnac,

elle rap­pelle : « Ce qui de­vait être une lu­do­thèque n’a pu se réa­li­ser… Notre pro­jet a évo­lué vers la créa­tion d’une crèche dans une autre com­mune, à la pé­ri­phé­rie de Tru­jillo. Ici, vivent des cen­taines de fa­milles dans des lo­ge­ments où s’en­tassent jus­qu’à trois gé­né­ra­tions. Le tra­vail est aléa­toire, les res­sources très faibles et le ni­veau de vie la­men­table. »

La crèche a été amé­na­gée dans un quar­tier lais­sé-pour­compte, afin que les ma­mans puissent faire gar­der leurs en­fants sous la sur­veillance de la fra­trie. « Face à cette si­tua­tion, nous avons pris des en­ga­ge­ments avec une ONG lo­cale (SKYP), pour créer une crèche-école pour les moins de 3 ans. Cette ONG nous four­nit le lo­cal. »

Quel sou­la­ge­ment ce se­ra pour les mères de lais­ser leurs bé­bés dans un lieu sûr, pris en charge par deux ins­ti­tu­trices !

Le bud­get de l’as­so­cia­tion

est consé­quent. « Les sa­laires pèsent le plus. Pour trou­ver des fi­nan­ce­ments, nous avons pu comp­ter sur de nom­breux bé­né­voles ex­cep­tion­nel­le­ment dé­voués !» Isa­belle Le Moal note en sub­stance : « La vice-pré­si­dente et moi-même nous sommes ren­dues sur place en no­vembre 2018, où nous avons consta­té le bon fonc­tion­ne­ment de notre ‘es­cue­li­ta’ (“pe­tite école”) et re­çu de cha­leu­reux re­mer­cie­ments des ma­mans ve­nues à notre ren­contre… »

« Nous ac­cueillons quinze pe­tits entre 1 et 3 ans. Les maî­tresses portent une at­ten­tion par­ti­cu­lière à leur so­cia­li­sa­tion et à leur édu­ca­tion, sans né­gli­ger les ac­ti­vi­tés d’éveil », sou­ligne Isa­belle.

Les ma­mans sont re­çues une fois par mois par une psy­cho­logue bé­né­vole ou une as­sis­tante so­ciale. « L’idéal se­rait que ces per­sonnes pro­fitent des conseils re­çus pour es­sayer de les ap­pli­quer… »

Outre les em­plois créés, les en­fants re­çoivent un pe­tit-dé­jeu­ner et une col­la­tion à mi­di. Dans un lo­cal amé­na­gé, l’as­so­cia­tion four­nit le né­ces­saire pour l’hy­giène au quo­ti­dien.

La pe­tite Briane avale gou­lû­ment son bi­be­ron… L’as­so­cia­tion a re­çu quelques dons de par­ti­cu­liers et autres struc­tures qui lui ont don­né un sé­rieux coup de pouce.

Une ins­ti­tu­trice spé­cia­li­sée de la pe­tite en­fance et une ai­de­ma­ter­nelle veillent sur les en­fants en bas âge. Deux em­plois qui s’im­po­saient dans pa­reil contexte !

Concours de pé­tanque à Prades-d’Au­brac. Les pe­tits ruis­seaux font quel­que­fois les grandes ri­vières, et la moindre ac­tion s’ins­crit dans un pro­gramme gui­dé par les be­soins du mo­ment.

Vide-gre­nier dans le village de Ma­grin, près de Cal­mont. Bâ­tir un monde meilleur im­plique de nom­breuses ac­tions lo­cales sus­cep­tibles d’ai­der au bon dé­ve­lop­pe­ment de ce pro­jet hu­ma­ni­taire.

Re­pas dansant le 3 août 2018 sur la com­mune de Pra­desd’Au­brac. Lut­ter contre les in­éga­li­tés so­ciales et les bles­sures de l’en­fance passe le plus sou­vent par la né­ces­si­té de bien vivre en­semble.

Un stand a connu le suc­cès lors du « vide-dres­sing - bourse aux jouets » du 2 dé­cembre à Ro­dez. Cette ac­tion pro­fi­te­ra à l’équi­pe­ment de la salle de classe, au re­pas et aux sa­laires des ins­ti­tu­trices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.