Cé­ré­mo­nie com­mé­mo­ra­tive de l’ar­mis­tice

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Hérault - - Béziers Méditerranée -

Mon­sieur le Maire, le Conseil Mu­ni­ci­pal, la FNA­CA et les As­so­cia­tions d’An­ciens Com­bat­tants in­vitent la Po­pu­la­tion à par­ti­ci­per à la cé­ré­mo­nie com­mé­mo­ra­tive de l’ar­mis­tice du 11 No­vembre 1918. A 10 heures, le ras­sem­ble­ment se fe­ra de­vant l’Hô­tel de Ville, Ave­nue Gé­né­ral Ba­la­man pour le dé­part du cor­tège vers le Mo­nu­ment aux Morts où au­ront lieu les dé­pôts de gerbes et l’hom­mage ren­du par les en­fants des écoles.En cette an­née du Cen­te­naire de l’Ar­mis­tice, la com­mé­mo­ra­tion se­ra re­haus­sée de plu­sieurs ma­nières Un en­semble mu­si­cal, en uni­forme d’époque, as­su­re­ra une pres­ta­tion de musiques mi­li­taires aux prin­ci­paux mo­ments de la cé­ré­mo­nie : au dé­part de la Mai­rie, de­vant le Mo­nu­ment aux Morts, de­vant la nou­velle fresque et au re­tour à Es­prit Gare.s Après l’hom­mage, ini­tié en 2014, où les en­fants dé­posent un bou­quet de fleurs sur chaque tombe des vic­times dont les corps sont re­ve­nus au vil­lage, le cor­tège se ras­sem­ble­ra de­vant la fresque peinte cet été sur le mur du Ci­me­tière Neuf où un hom­mage se­ra ren­du avec des lec­tures faites par les en­fants des écoles et du Conseil Mu­ni­ci­pal des En­fants.s Le cor­tège fe­ra en­suite re­tour à Es­prit Gare où la cé­ré­mo­nie se­ra clô­tu­rée, en même temps que l’ex­po­si­tion en cours sur la mé­moire de 1914-1918.Le vin d’hon­neur se­ra ser­vi par la Mu­ni­ci­pa­li­té avec la der­nière pres­ta­tion mu­si­cale du groupe Opus cuivre. Le CA Bé­da­rieux ac­cueillait l’en­tente Mau­reil­han Mon­ta­dy ce di­manche au stade Re­né Char, en match en re­tard d’Hon­neur. Les lo­caux se de­vaient de l’em­por­ter et ce­la s’est joué dans les der­nières se­condes de chaque match. En re­serves, après avoir été cueillie à froid, 6-0, les hommes Marchal et Re­don pro­po­saient un jeu agréable et dy­na­mique et re­ve­naient 6-7 puis 9-14 par des es­sais de Hous­sier et Tho­mas Mi­ra­bet. En fin de match, Ni­co­las Mi­ra­bet pen­sait don­ner une vic­toire mé­ri­tée aux vi­si­teurs 17-19 mais c’etait Sans comp­ter sur une fin de match in­ter­mi­nable qui voyait le CAB cla­quer le drop de la vic­toire à la si­rène. 20-19. Très dur à en­cais­ser pour tous ces jeunes qui ont été très vaillants.

En équipe 1, le scé­na­rio se ré­pé­tait. Me­nés très vite 227, après un es­sai d’Igou­nenc, par des lo­caux dé­chaî­nés, dans une 1ère mi-temps à ou­blier, les rouge et bleu apa­thiques se fai­saient ser­mon­ner à la pause. Les en­trées de Jou­gla, Lo­pez puis Fa­renc don­naient du mor­dant à l’equipe Qui se ré­veillait en­fin ! Tho­mas La­garde puis un es­sai de pé­na­li­té ve­naient ré­com­pen­ser un groupe dé­sor­mais do­mi­na­teur. L’in­te­nable Blas­quez ré­pon­dait du tac au tac. Lu­do Bran­don pen­sait avoir cla­qué le drop du match nul mais l’ar­bitre ca­ta­lan sif­flait une pluie de pé­na­li­tés dans une fin de match ir­res­pi­rable. À la der­nière se­conde, le bu­teur Bé­da­ri­cien li­bé­rait son équipe 30-27. Cruelle dés­illu­sion...

Pour avoir ou­blié de jouer , et de dé­fendre avec maî­trise pen­dant une mi-temps , les en­ten­tistes ont joué à ré­ac­tion et lais­sé fi­ler quelques points qui pour­raient se ré­vé­ler im­por­tants en fin de cham­pion­nat. Sa­luons l’ex­cellent état d’es­prit et la qua­li­té du jeu sur les deux matchs où cha­cun a fait hon­neur à ses cou­leurs dans le res­pect de l’es­prit de ce jeu. Bra­vo aus­si à la belle ré­cep­tion de nos amis du CAB.

Cruelle dés­illu­sion en fin de match.

Le mo­nu­ment aux Morts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.