Une ren­contre-dé­di­cace pla­cée sous le signe de l’émo­tion

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Hérault - - La Une -

C’était le 24 no­vembre der­nier : Au­rore Fer­nandes pré­sen­tait son cin­quième ou­vrage

en pré­sence de JeanLouis Ma­dalle, maire, de Ma­ryse Ja­la­bert et Yo­lande Ro­sa, or­ga­ni­sa­trices de la dé­di­cace et membres «d’His­toire et pa­tri­moine». Ce ren­dez-vous ami­cal avait lieu aux écoles du vil­lage. Des amis de Saint-Na­zaire, mais aus­si de Causses, de Ces­se­non, de Pou­zolles et de Ca­bre­rolles sont ve­nus à la ren­contre de l’au­teur.

La soi­rée a dé­bu­té avec une élo­gieuse pré­sen­ta­tion de l’au­teur par son amie Yo­lande Ro­sa. L’émo­tion était en­core per­cep­tible lorsque Au­rore Fer­nandes a évo­qué son père à qui ce livre est dé­dié. Son père qui dé­po­sait pour elle des livres à l’ombre du grand tilleul. Un sou­ve­nir in­time, émou­vant qu’elle a par­ta­gé avec le pu­blic de Saint-Na­zaire et qui a fait re­mon­ter le cours du temps. Par et au-de­là des sou­ve­nirs, ce livre res­te­ra pour tou­jours in­ti­me­ment lié à Saint-Na­zaire. Comme un fil d’Ariane que l’au­teur dé­rou­le­rait et qui lui res­ti­tue­rait des sou­ve­nirs an­crés dans ce vil­lage. Au­rore Fer­nandes a aus­si évo­qué la phase pré­pa­ra­toire de cet ou­vrage, sa ré­so­lu­tion à vou­loir prendre sa plume pour don­ner la pa­role aux femmes après l’avoir don­née aux hommes. En toile de fond, la confiance que ces quatre femmes ont pla­cée en elle et qui, à l’ins­tar des hommes, se sont li­vrées en toute confiance. En­core une fois, c’est ce sen­ti­ment au­quel l’au­teur est très at­ta­chée, qui pré­do­mine. Ces vies évo­quées en fi­li­grane ont sus­ci­té de la cu­rio­si­té. Cet ou­vrage a par ailleurs sou­le­vé d’autres ques­tions. Des ques­tions phi­lo­so­phiques telles que la li­ber­té au sens noble du terme. Celle qui nous en­trave ou celle qui nous dé­livre. Sommes-nous si libres que cela ? C’est l’une des ré­flexions que sou­lève ce ré­cit aux ac­cents du sud. Une soi­rée qui ne res­sem­blait à au­cune autre. Le verre de l’ami­tié a clô­tu­ré la dé­di­cace dans une am­biance cha­leu­reuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.