Une meute à la fi­nale na­tio­nale

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - LA UNE -

Ha­bi­tué des concours, après avoir pas­sé avec suc­cès les deux pre­mières étapes du concours, Fré­dé­ric est ar­ri­vé en fi­nale…

Tous les 2 ans la FACCC or­ga­nise des concours en trois étapes. La pre­mière dé­par­te­men­tale, qua­li­fi­ca­tive, la se­conde ré­gio­nale, et la der­nière na­tio­nale pour les 24 meutes ayant été sé­lec­tion­nées. Fré­dé­ric Gar­çon est un ha­bi­tué de ces concours ; en 2003 et 2008 il a fi­ni pre­mier. Son père et lui de­puis 25 ans en ef­fec­tuant des croi­se­ments sont par­ve­nus a amé­lio­rer la race des bri­quets rouges du Com­minges dont est com­po­sée leur meute de 11 chiens. Après avoir pas­sé avec suc­cès les deux pre­mières étapes du concours, Fré­dé­ric est ar­ri­vé en fi­nale. Nous ci­tons les ap­pré­cia­tions du ju­ry char­gé de dé- par­ta­ger les concur­rents:« Ven­dre­di 23 mars à 8h15, Mon­sieur Fré­dé­ric Gar­çon de Martres-to­lo­sane (en Haute Ga­ronne), re­pré­sen­tant la FACCC 11, nous pré­sente un ma­gni­fique lot de neuf Bri­quets Rouge du Com­minges en très bon état de chasse au lieu dit Mer­let sur la com­mune de Notre Dame de Londres. Après une pré­sen­ta­tion com­plète et dé­ten­du en libre, le lot en­tame une quête ac­tive d’où les pre­miers ré­cris ne se font pas at­tendre et com­mence alors un rap­pro­cher. Au bout de 10 mi­nutes, le lièvre est lan­cé et la me­née s’en­suit. Après quelques mi­nutes un dé­faut se pro­duit (le lièvre est dé- tour­né par les spec­ta­teurs nom­breux, en­vi­ron un mil­lier), le conduc­teur fait les ar­rières, les chiens re­prennent la voix et re­lè­ve­ront ce dé­faut. La me­née re­prend et le lièvre est vu par les juges. Cette der­nière se­ra ponc­tuée de nom­breux ba­lan­cés et dé­fauts. La meute les tra­vaille les uns après les autres avec l’ap­pui ef­fi­cace du conduc­teur et le lièvre se­ra ain­si me­né jus­qu’à la fin du temps im­par­ti. Très bonne pres­ta­tion des chiens, mal­gré le ter­rain sec et la cha­leur, nous avons ap­pré­cié une com­plé­men­ta­ri­té exem­plaire entre la meute et le conduc­teur. » Ré­sul­tat de cette pres­ta­tion : Fré­dé­ric Gar­çon ob­tient le 2ème prix à ce concours na­tio­nal.

Idole, Go­liath et Fré­dé­ric Gar­çon

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.