Qu’est-ce qu’est la conden­sa­tion et com­ment peut-on ré­soudre ce pro­blème?

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - MONTAGNE -

La conden­sa­tion (eau) est un phé­no­mène pro­vo­qué par le re­froi­dis­se­ment de va­peur d’eau. Pen­dant ce pro­ces­sus, l’eau pré­sent dans la va­peur d’eau se trans­forme de forme ga­zeuse en forme li­quide. L’air à l’in­té­rieur (ou à l’ex­té­rieur) de la mai­son peut conte­nir beau­coup d’hu­mide, ce qui est sur­tout le cas quand l’air est chaud. Son­gez par exemple bien aux étés af­freu­se­ment chauds ou à une salle de bains rem­pli de va­peur.

La for­ma­tion de conden­sa­tion se passe au mo­ment où l’air chaud et hu­mide entre en contact avec une sur­face plus froide. En plus, ne vous trom­pez pas de la quan­ti­té d’hu­mide pré­sente dans l’air. Une fa­mille moyenne de deux en­fants pro­duit 10 à 20 litres d’hu­mi­di­té ré­si­den­tielle par jour! Cette quan­ti­té est égale à 1 ou 2 seaux d’hu­mi­di­té qui doivent êtré en­le­vés. Voi­là pour­quoi la ven­ti­la­tion est tel­le­ment im­por­tante. En ven­ti­lant suf­fi­sam­ment, de grandes quan­ti­tés d’hu­mide peuvent être en­le­vées mais dans de nom­breux cas ce­la ne suf­fit pas.

Une nou­velle so­lu­tion beau­coup plus per­for- mante que la VMC est la ven­ti­la­tion po­si­tive.

S’ap­puyant sur une tech­no­lo­gie de pointe, la ven­ti­la­tion po­si­tive est fa­cile d’uti­li­sa­tion. Elle convient à la fois aux pe­tits et grands es­paces. Elle s’ins­talle soit en ver­sion ap­pa­rente soit en ver­sion combles. La ven­ti­la­tion po­si­tive

La ven­ti­la­tion po­si­tive as­pire l’air par une mo­to tur­bine à ré­ac­tion basse consom­ma­tion. L’air y est fil­tré, pu­ri­fié et tem­pé­ré par un ré­chauf­feur, déshu­mi­di­fié, puis in­suf­flé si­len­cieu­se­ment. L’air vi­cié et hu­mide est éva­cué à l’ex­té­rieur.

Une nou­velle so­lu­tion beau­coup plus per­for­mante que la VMC est la ven­ti­la­tion po­si­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.