Chan­ger de point de vue

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - LE POINT FORT -

Après la grève à la SNCF, celle des pi­lotes à Air France a fi­ni d’exas­pé­rer ceux qui sont obli­gés de se dé­pla­cer pour leur tra­vail. Après plus de deux se­maines de per­tur­ba­tions, les pi­lotes ont re­fu­sé les pro­po­si­tions de la di­rec­tion qui a dé­mis­sion­né. 2% d’aug­men­ta­tion de sa­laire tout de suite et 5% plus tard ont été ju­gés in­suf­fi­sants. Au grand dam de l’opi­nion pu­blique qui es­time que ces pro­fes­sion­nels sont dé­jà hon­teu­se­ment bien payés par rap­port à d’autres. Leur ac­tion pour­rait même me­na­cer l’exis­tence de notre com­pa­gnie na­tio­nale après une baisse de tra­fic des voya­geurs et des mar­chan­dises qui ren­force la concur­rence.

Il n’est pas ques­tion de mettre en cause le bien-fon­dé des po­si­tions des uns ou des autres. Mais de s’in­ter­ro­ger sur un autre as­pect de la ques­tion dont on ne parle pas.

Ceux par­mi vous qui ont eu l’oc­ca­sion de faire des vols de plus de dix heures, se sou­viennent de leur ma­laise pen­dant plu­sieurs jours, dûs au dé­ca­lage ho­raire. C’était bien autre chose que l’im­pact du chan­ge­ment ho­raire, deux fois par an, dont on dé­nonce en­fin les ré­per­cu­tions sur la san­té. Le per­son­nel na­vi­gant, tant les pi­lotes que les hô­tesses de l’air ou les ste­wards, vivent ce­la plu­sieurs fois par se­maine pen­dant plu­sieurs dé­cen­nies de car­rière. Certes ils fré­quentent des pays de rêve et logent dans des pa­laces, mais ils connaissent une souf­france phy­sique et psy­cho­lo­gique qui va en s’ag­gra­vant avec l’âge.

Je le ré­pète, il ne s’agit pas de prendre par­ti, mais d’es­sayer de ré­flé­chir sur une ques­tion d’ac­tua­li­té en al­lant au-de­là de ce qu’on nous dit, tou­jours trop vite, dans les me­dias et en­suite d’ap­pli­quer cette mé­thode d’ana­lyse à toutes les autres in­for­ma­tions sou­vent la­pi­daires et for­cé­ment dé­for­mées. De se don­ner le temps de la ré­flexion afin d ‘élar­gir son point de vue avant de se for­ger une opi­nion qu’on se­ra tou­jours prêt à ré­vi­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.