Non à l’ho­mo­pho­bie à la dif­fé­rence avec le Re­fuge

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - SAINT-GAUDINOIS -

Jeu­di était la jour­née de l’ho­mo­pho­bie . Mais les deux bé­né­voles du re­fuge de SaintGau­dens, Pier­rette et Fran­çoise ont or­ga­ni­sé des ma­ni­fes­ta­tions tout au long de la se­maine.

« Le Re­fuge est une as­so­cia­tion na­tio­nale, nous, nous sommes une pe­tite an­tenne de Tou­louse. Il est im­por­tant de com­mu­ni­quer sur la dif­fi­cul­té des jeunes à as­su­mer leur dif­fé­rence, tant vis-à-vis de leur ca­ma­rades que de la so­cié­té en gé­né­ral et même de leur fa­mille. Les bri­mades, in­sultes, har­cè­le­ments sont leur quo­ti­dien. On constate un nombre très im­por­tant de sui­cides dans cette po­pu­la­tion. De plus en plus de pa­rents mettent leurs en­fants à la rue, même très jeunes, des mi­neurs. L’an der­nier nous en avons ac­cueilli un qui était au ly­cée Ba­ga­telle, il dor­mait dans la rue. Com­ment un en­fant peut-il dans ces condi­tions se construire ? Ici nous n’avons pas d’hé­ber­ge­ment mais nous tra­vaillons en col- la­bo­ra­tion avec d’autres as­so­cia­tions. Nous as­su­rons une per­ma­nence té­lé­pho­nique et deux après mi­di par se­maine un bu­reau nous est prê­té au sein de la com­mu­nau­té de com­munes. Une psy­cho­logue du Re­fuge peut les ac­com­pa­gner tout comme un tra­vailleur so­cial. Tout au long de l’an­née nous or­ga­ni­sons des ani­ma­tions, des in­ter­ven­tions en mi­lieu sco­laire afin de faire tom­ber les aprio­ris, les sté­réo­types. » Pier­rette nous dit « nous ne sommes qu’une bé­quille pour les ai­der à prendre leur en­vol. » Mer­cre­di avec les jeunes du centre so­cial Azi­mut des jeux et une ex­po­si­tion était pro­po­sée dans le hall de la mé­dia­thèque de Saint-gaudens. Des jeunes de col­lèges ont réa­li­sé une vi­déo sur les agres­sions ver- bales ou phy­siques de la so­cié­té face à l’ho­mo­sexua­li­té… Ceux du centre Azi­mut ont réa­li­sé des ka­ké­mo­nos très par­lants. Ils ont même dé­tour­nés des jeux comme le Mo­no­po­ly de­ve­nu ho­mo­po­ly. Ils avouent avoir pris conscience a quel point cer­tains mots peuvent être bles­sants. Nu­mé­ro d’ur­gence 24h :24 au 06 31 59 69 50.

Au centre Alice ani­ma­trice Azi­mut avec Pier­rette, Fran­çoise, Jean, Hugues et les ados du centre Azi­muth

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.