Le pont La­pa­dé inau­gu­ré

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - LA UNE -

Georges Mé­ric, Pré­sident du Conseil Dé­par­te­men­tal de la Haute-ga­ronne, s’est dé­pla­cé, Jeu­di der­nier, dans le Lu­chon­nais pour inau­gu­rer le nou­veau Pont de La­pa­dé. Construit dans les an­nées 30, le Pont pré­sen­tait des signes d’usures évi­dentes, et de ce fait était li­mi­té aux en­gins de moins de 19 tonnes. Un pont stra­té­gique qui donne ac­cès à Su­per­ba­gnères, l’hos­pice de France et la Val­lée du Lys. Une construc­tion qui a du­ré deux ans et de­mi à hau­teur de 4,5 Mil­lions d’eu­ros (in­ves­ti par le Conseil Dé­par­te­men­tal) et 24 000 heures de tra­vail ef­fec­tué par 15 en­tre­prises. Le nou­veau pont a été un dé­fi du dé­but à la fin de sa construc­tion. A 825 mètres d’al­ti­tude, il en­jambe la Pique en­cais­sé entre deux pa­rois mon­ta­gneuses à proxi­mi­té du cap­tage des Eaux Mi­né­rales de Lu­chon et du ré­seau d’eau po­table de la ville de Lu­chon. Le chan­tier a dé­bu­té avec la pose du pont tem­po­raire. La pré­sence de blocs de gra­nit et les sources sou­ter­raines à fort dé­bit ont pré­sen­té le pre­mier des dé­fis à re­le­ver. La so­lu­tion ini­tiale de ren­for­ce­ment des sols a été rem­pla­cée par la réa­li­sa­tion de pieux de 22 mètres de pro­fon­deurs. Un bloc de gra­nit a ré­sis­té et pour contour­ner ce pro­blème quatre mi­cro-pieux “ra­cine” de 25 mètres de pro­fon­deur a été po­sé à tra­vers cet obs­tacle. Des se­maines de dé­mo­lis­sions, des mois en­tiers de fer­raillage, au­tant de bé­ton­nage, de rem­blayage, de gou­dron­nage ont fait de ce chan­tier un chal­lenge per­ma­nent pour les équipes. La re­cons­truc­tion du Pont de La­pa­dé est le pre­mier pro­jet qui doit me­ner vers une autre réa­li­sa­tion... Celle d’une nou­velle voie de 800 mètres qui rem­pla­ce­ra les deux an­ciens ponts de Ra­vi (au des­sus de la Pique et du Lys) construit en 1932. Cette nou­velle construc­tion de­vrait dé­bu­ter fin 2020 et se­ra com­po­sée de deux ponts : un ou­vrage prin­ci­pal de 60 mètres de por­tée et un ou­vrage de dé­charge de 10 mètres d’ou­ver­ture.

Georges Mé­ric a dé­cla­ré : “En construi­sant le nou­veau pont de La­pa­dé, le Conseil Dé­par­te­men­tal réa­lise une in­fra­struc­ture lo­ca­le­ment très at­ten­due. Sans li­mi­ta­tion de ton­nage ni de ga­ba­rit, ce nou­vel ou­vrage d’art va, par ailleurs, amé­lio­rer très sen­si­ble­ment l’ac­cès stra­té­gique qui mène à la sta­tion de Su­per­ba­gnères jus­qu’au site de l’hos­pice de France et de la Val­lée du Lys. La mise en ser­vice du Pont de La­pa­dé est donc une op­por­tu­ni­té ma­jeure de dé­ve­lop­pe­ment, dé­ter­mi­nante pour ac­com­pa­gner l’at­trac­ti­vi­té de cette par­tie Lu­chon­naise du ter­ri­toire et va­lo­ri­ser ses po­ten­tiels lo­caux. Le Lu­chon­nais dis­pose d’atouts consi­dé­rables pour faire avan­cer le Com­minges et la Haute-ga­ronne sur la voie d’un nou­veau dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et tou­ris­tique. Cette opé­ra­tion té­moigne du soin que porte le Conseil Dé­par­te­men­tal à L’amé­na­ge­ment équi­li­bré et du­rable des dif­fé­rents ter­ri­toires Haut-ga­ron­nais et plus par­ti­cu­liè­re­ment en zones ru­rales de mon­tagne. Des en­jeux qui l’en­gagent, au­jourd’hui plus que ja­mais, dans une dé­marche de res­pon­sa­bi­li­té et d’ave­nir pour faire émer­ger un mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment, plus du­rable et plus équi­table mieux à même de ré­ponde aux at­tentes des po­pu­la­tions et aux be­soins des ter­ri­toires.”

Georges Mé­ric, Pa­trice Ri­val et Ro­se­lyne Ar­tigues (Conseillers Dé­par­te­men­taux), Louis Fer­ré (Maire de Lu­chon) et Ch­ris­tian sans (Vice Pré­sident du Conseil en charge des Routes) ont cou­pé le ru­ban.

Georges Mé­ric (Pré­sident du Conseil Dé­par­te­men­tal de la Haute-ga­ronne) et Louis fer­ré (Maire de Lu­chon) ont dé­voi­lé la plaque com­mé­mo­ra­tive.

Le nou­veau pont de “La­pa­dé “

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.