D’Hen­daye à Ba­nyuls avec Hen­ri Gou­dillon, le dé­fi d’un grand spor­tif !

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - ASTARAC - ON

Quand on rencontre Hen­ri Gou­dillon, ré­cem­ment ins­tal­lé dans le vil­lage, avec son bé­ret, son ac­cent, on pour­rait le prendre pour un au­then­tique gas­con, d’au­tant plus qu’il se dé­brouille bien dans cette langue même si ça se rap­proche plu­tôt du pa­tois du Lau­ra­gais. En fait, Hen­ri Gou­dillon, Ri­ton pour les in­times, est un jeune re­trai­té mi­li­taire de 55 ans, an­cien cadre de l’Ecole na­tio­nale des sous-of­fi­ciers d’Ac­tive (ENSOA) de Saint-Maixentl’Ecole. En re­gar­dant de près, pour ce lieu­te­nant-co­lo­nel, le bé­ret quant à sa taille et à la ma­nière de le por­ter est plu­tôt ce­lui des chas­seurs al­pins, à moins qu’il ne s’agisse d’une ré­fé­rence au bé­ret béar­nais. C’est aus­si un grand spor­tif puisque du 28 mai au 16 juillet 2017, il a ef­fec­tué la grande tra­ver­sée des Py­ré­nées sur la trace du GR 10, d’Hen­daye à Ba­nyuls avec un fi­nal à Col­lioure au Centre na­tio­nal d’en­trai­ne­ment com­man­do, soit un pé­riple de 900kms en 50 jours, avec 50kms de dé­ni­ve­lé po­si­tif et au­tant de dé­ni­ve­lé né­ga­tif. Cet iti­né­raire de moyenne mon­tagne em­prun­tant val­lées, som­mets et cols a exi­gé une bonne ex­pé­rience du mi­lieu montagnard, une bonne condi­tion phy­sique et la connais­sance des moyens d’orien­ta­tion en toutes cir­cons­tances. Cette grande tra­ver­sée était pour lui un dé­fi per­son­nel rappe- lant le che­min de Saint Jacques « Mio ca­mi­no », comme il aime à le ré­pé­ter avec un ob­jec­tif bien dé­fi­ni : mar­cher pour une bonne cause au pro­fit de ses frères d’armes bles­sés de l’Ar­mée de Terre. Cette ini­tia­tive s’est faite en par­te­na­riat avec l’ENSOA, la mai­son-mère des sous-of­fi­ciers dont la de­vise est «s’éle­ver par l’ef­fort».

Au cours de cette grande tra­ver­sée, Hen­ri Gou­dillon a vou­lu, comme il l’a fait pen­dant les 35 an­nées au ser­vice de la France, dé­ve­lop­per au quo­ti­dien les va­leurs de cou­rage, de fra­ter­ni­té, de par­tage et de so­li­da­ri­té. Les der­niers kms, il les a par­cou­rus avec une dé­lé­ga­tion de l’ENSOA avec son gé­né­ral en tête, avec son ca­ma­rade de pro­mo­tion et frère d’armes Pierre, Pré­sident des aveugles de guerre et son épouse. Tout au long de son ex­tra­or­di­naire aven­ture et en re­le­vant ce dé­fi phy­sique et men­tal, Il s’est at­ta­ché à s’éle­ver par l’ef­fort en por­tant ain­si au plus haut ni­veau les cou­leurs de l’ENSOA dans cette belle mon­tagne des Py­ré­nées. Au cours de son pé­riple, il a ré­col­té 5130 € qu’il a re­mis à l’as­so­cia­tion Terre Fra­ter­ni­té au pro­fit de la cel­lule d’aide aux bles­sés de l’ar­mée de Terre. Après avoir re­le­vé un tel dé­fi, il au­ra cer­tai­ne­ment bien­tôt en­vie d’al­ler voir bien au­de­là des che­mins de Mon­cor­neil-Gra­zan et des en­vi­rons !

Ar­ri­vée à Ba­nyuls. Il l’a fait !

Un sou­rire ra­dieux, le jour du dé­part

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.