(Re)dé­cou­verte de la fon­taine sa­crée de la cha­pelle de Sainte

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - SAVE-GIMONE - MS

En­tre­pris par les Amis du Pa­tri­moine de Saintes les tra­vaux de ré­no­va­tion ef­fec­tués à la cha­pelle Saint Cé­rats du ha­meau de Saintes, se suc­cèdent. Et c’est ain­si que der­niè­re­ment Ro­bert Pel­le­grin, le voi­sin qui s’in­ves­tit sans comp­ter dans la res­tau­ra­tion de ce lieu, et ses ca­ma­rades, ont eu une sur­prise de taille en vou­lant com­prendre d’où ve­nait cette hu­mi­di­té, voire ces inon­da­tions qui af­fec­taient par­fois la par­tie gauche de la cha­pelle, là où le sar­co­phage, constam­ment en eau, ali­mente la source “sa­crée” qui sourd à droite de la cha­pelle. Sous une dalle de bé­ton qui semble avoir été cou­lée lors de la res­tau­ra­tion de 1964, ils ont mis à jour la vé­ri­table source pro­ve­nant du puits ex­té­rieur. A sui­vi un amé­na­ge­ment de cette par­tie de telle sorte qu’au­jourd’hui le fi­let d’eau s’écoule à l’air libre juste au­des­sus du sar­co­phage. Pro­fi­tant de l’oc­ca­sion, Ro­bert en­tre­pre­nait le dal­lage de l’ab­si­diole droite avec l’aide de Pa­trick Va­lette, res­tau­ra­teur d’édi­fices an­ciens de Mont­pel­lier, bien­tôt ins­tal­lé à Si­morre, et de Guillaume Ta­bou­ret, Si­mor­rain étu­diant en im­mu­no­lo­gie à Tou­louse et ré­cent adhé­rent de l’as­so­cia­tion. Rap­pe­lons que le sar­co­phage au­rait ac­cueilli au XVe siècle le corps de l’évêque St Cé­rats, mort au Ve siècle. Comme tout saint qui se res­pecte, ce­lui-ci a “sanc­ti­fié” l’eau de la source de­ve­nue ain­si mi­ra­cu­leuse, ca­pable de gué­rir de la cé­ci­té. Mais ce n’est pas tout. Lors des pro­ces­sions re­mises à l’hon­neur au XIXe siècle, le cor de St cé­rats, son­né lors des pè­le­ri­nages, avait la ré­pu­ta­tion de re­don­ner l’ouïe aux mal­en­ten­dants. Tou­jours est-il qu’au­jourd’hui, si ces mi­racles sont peu crus, sous l’im­pul­sion de l’as­so­cia­tion, de nom­breuses ani­ma­tions sont or­ga­ni­sées en hom­mage à la cha­pelle, no­tam­ment le pè­le­ri­nage du Lun­di de Pen­te­côte. Pour contac­ter l’as­so­cia­tion: mail : ami­saintes@gmail.com.

Guillaume, Pa­trick et Ro­bert, dal­leurs d’ab­si­dioles

La source au-des­sus du sar­co­phage

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.