Vi­site com­men­tée du sen­tier pa­léon­to­lo­gique de San­san

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - ASTARAC -

A l’oc­ca­sion des Jour­nées Na­tio­nales de l’Ar­chéo­lo­gie et comme il n’existe pas de Jour­nées Na­tio­nales de la Pa­léon­to­lo­gie, l’Of­fice de Tou­risme Val de Gers pro­pose, sa­me­di 16 juin, 2 vi­sites com­men­tées de 2 H du sen­tier de San­san : une à 14 H et l’autre à 16 H. Rap­pe­lons que l’ar­chéo­lo­gie, dis­ci­pline des sciences hu­maines, s’in­té­resse uni­que­ment à l’Homme, de­puis la Pré­his­toire jus­qu’à l’époque contem­po­raine grâce à l’en­semble des ves­tiges ma­té­riels ayant sub­sis­té et qu’il est par­fois né­ces­saire de mettre au jour (ou­tils, os­se­ments, po­te­ries, armes, pièces de mon­naie, bi­joux, vê­te­ments, em­preintes, traces, pein­tures, bâ­ti­ments, in­fra­struc­tures, etc.) tan­dis que la pa­léon­to­lo­gie, dis­ci­pline pu­re­ment scien­ti­fique, étu­die les fos­siles c’est-à-dire les restes d’ani­maux et de vé­gé­taux ou les traces phy­siques de leur exis­tence, conser­vés le plus sou­vent en se trans­for­mant en pierre. Les fos­siles trou­vés à San­san sont bien an­té­rieurs à l’ap­pa­ri­tion de l’Homme et ap­par­tiennent donc ex­clu­si­ve­ment au do­maine de la pa­léon­to­lo­gie mais l’in­té­rêt de cette sor­tie sur leurs traces de l’Ar­chéo­bé­lo­don offre le plus grand in­té­rêt pour tous ceux qui s’in­té­ressent à l’évo­lu­tion de la Vie de­puis son ap­pa­ri­tion sur la pla­nète. Ac­com­pa­gnés d’un guide confé­ren­cier, les mar­cheurs par­ti­ront à la dé­cou­verte du monde dis­pa­ru de San­san sur un sen­tier pa­léon­to­lo­gique de 2,5 km, ja­lon­né de 10 sta­tions d’in­ter­pré­ta­tion, une oc­ca­sion de dé­cou­vrir comment Edouard Lar­tet dé­cou­vrit un gi­se­ment de 1° plan qui ré­vo­lu­tion­na les théo­ries scien­ti­fiques du 19° siècle et mit en lu­mière la faune et la flore du Mio­cène (-15 mil­lions d’an­nées).

2 dé­parts du par­king de l’église de San­san : un à 14 H et l’autre à 16 H. Ne pas ou­blier de prendre des chaus­sures de marche et une bou­teille d’eau. Les chiens doivent être te­nus en laisse. Pour ter­mi­ner la jour­née, rien de mieux que la fête de la musique à San­san sous la peu­ple­raie (à cô­té de l’église) à par­tir de 18 H.

Les pu­pitres bien do­cu­men­tés ja­lonnent le circuit !

Une stèle marque le dé­part du sen­tier !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.