Ma­chia­vel à l’Ely­sée ?

Le Point - - CULTURE | LIVRES - C. O.-D.-B.

« Quand le pas­sé ré­cent n’est plus d’au­cun se­cours, pour­quoi ne pas plon­ger dans des textes an­ciens comme en un grand bain rafraîchis­sant et nom­mer An­ti­qui­té cette ma­nière ra­gaillar­die de re­lan­cer son ave­nir ? Est-ce ce­la qu’on ap­pelle Re­nais­sance ? » Qu’il écrit bien, Patrick Boucheron, quand il parle de Ma­chia­vel ! Le « maître des dé­niai­se­ments » , ain­si l’ap­pelle-t-il dans l’ou­vrage qu’il lui consacre aux éditions des Equa­teurs, « Un été avec Ma­chia­vel » (150 p., 13 €), qui suit la sé­rie que l’his­to­rien lui a consa­crée en juillet 2016 sur France In­ter. Lec­ture précieuse, ac­tuelle, l’au­teur du « Prince », mort en 1527, étant aus­si « ce­lui qui sait phi­lo­so­pher par gros temps ». « Win­ter is co­ming », as­sène d’ailleurs une sé­rie contem­po­raine, as­sez ma­chia­vé­lique… Ce qui est ma­chia­vé­lien, c’est autre chose : un re­fus de la langue de bois par l’exi­gence à nom­mer les choses en les dé­si­gnant par le mot exact, le re­fus de re­cou­rir aux beaux prin­cipes comme à l’aban­don au cy­nisme. L’es­poir d’un « hu­ma­nisme sé­rieux », di­sait Mer­leau-Pon­ty. Vite, nous sommes dé­jà en 2017

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.