Le Point

Le retour du dirigeable ... imaginé en France

-

Basée à Suresnes, l’entreprise française Flying Whales peaufine un engin volant capable de transporte­r 60 tonnes de marchandis­es à 3 000 mètres d’altitude, qu’elle aimerait faire décoller à partir de 2022. Ce dirigeable, qui devrait dépasser les 100 km/h, a déjà reçu le soutien de la Banque publique d’investisse­ment en France et de l’avionneur chinois Avic, et suscite un grand intérêt au Québec. Reste à rassembler les fonds pour faire décoller l’engin : au moins 200 millions d’euros.

 ??  ?? Fret aérien vert. L’engin est supposé capable d’emporter 60 tonnes de marchandis­es.
Fret aérien vert. L’engin est supposé capable d’emporter 60 tonnes de marchandis­es.

Newspapers in French

Newspapers from France