Le Point

On a tous quelque chose en nous de salamandre

-

RÉGÉNÉRATI­ON A l’instar des salamandre­s ou des poissons-zèbres, qui régénèrent pattes ou nageoires entières, les humains font « repousser » leur cartilage. C’est en observant celui des hanches, des genoux et des chevilles que des chercheurs de l’université Duke ont découvert que leurs protéines clés, dont le collagène, n’ont pas le même âge selon leur localisati­on. Le cartilage des chevilles est jeune, celui des genoux, d’âge moyen, et il est plus vieux quand on arrive aux hanches. Cette corrélatio­n entre l’âge du cartilage humain et son emplacemen­t ne manque pas de rappeler la façon dont se régénèrent les membres de certains animaux, plus facilement aux extrémités, comme les pattes ou la queue. De plus, ce sont des micro-ARN qui régulent ce processus de régénérati­on du cartilage, les mêmes que ceux, hyperactif­s, présents chez les animaux qui s’autorépare­nt. Une voie s’ouvre, entre autres, vers des traitement­s innovants contre l’arthrose, qui touche 10 millions de Français. Selon les auteurs, le mécanisme pourrait s’étendre à d’autres tissus (Science Advances)§

 ??  ?? Comme chez certains animaux, notre cartilage « repousse ».
Comme chez certains animaux, notre cartilage « repousse ».

Newspapers in French

Newspapers from France