Le Point

Dès juillet en France

-

L’Arcep, gendarme français des télécoms, attribuera au printemps quatre blocs « de service public » de 50 MHz chacun à un prix fixe de 350 millions d’euros. Cela devrait permettre aux quatre opérateurs de s’appuyer sur une base de déploiemen­t non négligeabl­e, acquise à prix fixe. Pour les plus gourmands, des bandes de 10 MHz supplément­aires seront mises aux enchères, avec interdicti­on de monter au-delà de 100 MHz. La mise en service de la 5G en France est prévue pour juillet.

Newspapers in French

Newspapers from France