Un sexa­gé­naire en très grande forme

L’as­sem­blée gé­né­rale du Fes­ti­val de Con­fo­lens a sou­li­gné un bi­lan très po­si­tif

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Saint-junien L'actu - Ma­rie Bar­det le­po­pu­laire.saint­ju­[email protected]­tre­france.com

L’as­sem­blée gé­né­rale du fes­ti­val, qui s’est dé­rou­lée le 22 dé­cembre, a été l’oc­ca­sion de faire un bi­lan de l’an­née 2018, et de pré­sen­ter la 62e édi­tion, qui au­ra lieu du 12 au 18 août pro­chain.

«Je vous re­mer­cie d’avoir ap­por­té le meilleur de vous­mêmes au 61e fes­ti­val, et je vous re­mer­cie en­core da­van­tage de ré­pondre pré­sents au­jourd’hui pour pré­pa­rer le 62e ». C’est par ces mots que Ch­ris­tine Cour­sa­get, pré­si­dente du fes­ti­val de Con­fo­lens pour la pre­mière an­née en 2018, a ou­vert l’as­sem­blée gé­né­rale.

Au to­tal, 25.000 en­trées payantes ont été en­re­gis­trées, ce qui contri­bue à un bé­né­fice de 17.326 eu­ros. Le bud­get to­tal, lui, avoi­sine 1,3 mil­lion d’eu­ros.

La pré­si­dente, lors du rap­port mo­ral d’ac­ti­vi­té, a sou­li­gné l’at­tri­bu­tion par la pré­fec­ture du la­bel « sé­cu­ri­site ». « Très im­por­tant pour le tou­risme étran­ger », car ce­la at­teste d’une cer­taine exi­gence en ma­tière de sé­cu­ri­té.

Le dé­fi de l’hé­ber­ge­ment. Con­cer­nant l’hé­ber­ge­ment des ar­tistes, le dé­fi res­tait de taille. En 2018 le CAO (Centre d’ac­cueil et d’orien­ta­tion) a ac­cueilli un groupe de mi­grants, et le lo­ge­ment des troupes a ain­si dû être re­pen­sé. « Le ré­sul­tat n’était pas

Une or­ga­ni­sa­tion com­plexe mais maî­tri­sée de bout en bout…

par­fait, mais nous avons réus­si la qua­dra­ture du cercle et tout le monde avait son lit », pour­suit la pré­si­dente. L’idée pour l’as­so­cia­tion se­rait donc de trou­ver des so­lu­tions d’hé­ber­ge­ment pé­rennes per­met­tant d‘évi­ter un casse­tête chro­no­phage. D’autres sou­cis d’or­ga­ni­sa­tion, comme des chan­ge­ments de pres­ta­taires, ont éga­le­ment mar­qué cette édi­tion 2018, mais tout a fi­na­le­ment été ré­so­lu à temps.

Suc­cès. L’édi­tion 2018 a été un vé­ri­table suc­cès avec des groupes d’une grande qua­li­té, comme par exemple I Mu­vri­ni et ses chants corses, et les Moines de Shao­lin qui ont at­ti­ré de nom­breux spec­ta­teurs.

Le fes­ti­val des en­fants a lui aus­si sé­duit les par­ti­ci­pants, ac­cueillant en­vi­ron 800 per­sonnes sur sa du­rée, soit dix fois plus que l’an der­nier. « Vu le suc­cès que rem­portent notre mas­cotte et sa pro­gram­ma­tion, elle va chan­ger de nom et de­ve­nir en 2019 le fes­ti­val de Ba­li­lo ». Ch­ris­tine Cour­sa­get a en­suite abor­dé la ques­tion du ban­quet, qui de­mande d’im­por­tants moyens et est « fi­na­le­ment as­sez peu fré­quen­té par les fes­ti­va­liers ». Les ate­liers, eux, ont plu, et no­tam­ment ce­lui au­tour de la cui­sine corse, beau­coup ap­pré­cié des par­ti­ci­pants.

Deux ren­dez-vous en at­ten­dant l’été

Deux ren­dez­vous sont d’ores et dé­jà fixés en amont du fes­ti­val. Le 9 mars pro­chain, au­ra lieu un stage de sal­sa et de hi­phop. Puis le 25 mai, après la res­ti­tu­tion de cet ate­lier hip­hop, la com­pa­gnie Être­Ange vien­dra jouer son spec­tacle « H ».

Ch­ris­tine Cour­sa­get a cha­leu­reu­se­ment re­mer­cié l’en­semble des bé­né­voles qui se sont mo­bi­li­sés pour rendre pos­sible ce fes­ti­val, avant de conclure « du pain sur la planche, donc, pour 2019, mais sur­tout un ren­dez­vous plein de pro­messe ».

PHO­TO D’ARCHIVE

SUC­CÈS. Le ga­la d’ou­ver­ture avait at­ti­ré de très nom­breux spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.