Les chèques-va­cances se­ron­tils moins ac­cep­tés en 2019 ?

Le Quotidien du Tourisme - - Actualité -

La Con­fé­dé­ra­tion des ac­teurs du tou­risme (Cat) dé­nonce un dé­cret «pris sans concer­ta­tion avec les pro­fes­sion­nels concer­nés ». Il vise à por­ter de 1% à 2,5% le taux de com­mis­sion de l’Agence na­tio­nale des chè­ques­va­cances (ANCV) sur les pres­ta­taires de tou­risme et de loi­sirs lors du rem­bour­se­ment des chèques-va­cances à par­tir du 1er jan­vier 2019. Cette aug­men­ta­tion de 150% concerne 200 000 pres­ta­taires ayant pas­sé une conven­tion avec l’ AN CV .« Sans ap­por­ter au­cun ap­port ad­di­tion­nel de clien­tèle, cette dé­ci­sion risque de ré­duire très for­te­ment le nombre de pres­ta­taires ac­cep­tant le chèque-va­cances, de rendre plus dif­fi­cile son ac­cep­ta­tion parles en­tre­prises et de pé­na­li­ser in fin es es bé­né­fi­ciaires .»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.